Ressource précédente
Ressource suivante

Cameroun. Bamum, musiciens du palais de Foumban. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Cameroun. Bamum, musiciens du palais de Foumban. Spectacle

Sous-titre

dirigés par le Prince Aboubakar Njassé N'joya

Date

1995-12-14

Date de fin

1995-12-19

Direction musicale

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

14-19 décembre 1995
Les musiciens Bamum du Cameroun.
Les Bamum sont presque tous concentrés autour de la capitale Foumban. Ils viennent du pays des Tikar, auxquels leur premier souverain, Ncharé, conquérant de Foumban était apparenté.
Le pays eut à subir diverses incursions qui furent mises en échec par la construction de fossés et de murailles autour de la capitale.
Après Ncharé, ce fut Mbombova qui organisa véritablement la nation Bamum. Il acheva la construction du pays et parvint à faire du peuple Bamum uen nation aux traditions vigoureuses et originales. Cette société patriarcale, basée sur la conquête des terres et la hiérarchie sociale, a été en partie islamisée au cours du XVIIe siècle. En haut de la pyramide sociale, le roi règne en son palais entre les dignitaires (anciens guerriers, les princes royaux et les descendants d'anciens captifs élevés au rang princier. A l'extérieur du palais, dans la ville de Foumban et en brousse, vit le peuple formé principalement d'agriculteurs et d'artisans. Malgré la stratification des charges, les Bamum ne ressentent ni l'immobilité ni la contrainte car il ont inventé un système de contrôle de l'autorité : le nguon.
Le nguon est à la fois un rassemblement populaire dans le palais royal, une fête-foire où se pratiquent des musiques et des danses, un tribut au roi en même temps qu'un serment d'allégeance, une critique des abus royaux et princier et une société secrète.
Au cours d'un nguon, qui n'a lieu que qutre ou cinq fois seulement au cours d'un règne, les biens apportés de tous les coins du pays sont redistribués, justice est rendue et les musiques des sociétés secrètes se font entendre. Celles-ci respectent les classes sociales. Il y a le musiques royales, les musiques des princes, les musiques des dignitaires ( souvent confondues avec les musiques de guerre) et les musiques du peuple.
Outre les musiques du nguon, on peut également entendre les musiques des griots du roi dont le répertoire suit les événements quotidiens de la vie du palais : audiences, réveil du roi, arrivée de la reine, etc. et les musiques des princes jouées par les sifflets en hoquet.

Les instruments sont
-l'alchita: hautbois d'origine arabe (al-ghaïta) joué selon la technique de la respiration circulaire
-le ntâ: grande trompe en ivoire que le roi N'joya emprunta à la cour du Lamido de Ngaoundéré.
-le kakaki: longue trompe en cuivre ou laiton qui mesure plus de deux mètres (également d'origine arabe et apparue en pays bamum au début du siècle).
-les tatat: ensemble de quatre trompes en bois que le roi N'joya introduit au début du sciècle en même temps que la grande trompe en ivoire.
-le busa ou kupam : trompe traversière en corne d'antilope que le musicien tient couché sur son avant-bras
les pekuo: sifflets en bambou joués en hoquet. Ils sont accompagnés par des hochets et un tambour de bois qui assurent le rythme.
Parmi les instruments du nguon, que les femmes et les non-initiés n'étaient pas autorisés à voir sous peine de mort, on peut trouver des mirlitons moméka façonnés dans des tiges de mil.

Musiques des griots du roi
-Yuop
-Zalika, chant islamique sur un des verset du coran.
-Saadou, louange d'un notable.
-Tatat, musique du Roi.

- Mapou, musique au pluriarc et conte bamum

Musiques des princes (sifflets pekuo en hoquet)
-Nja nsa
-Mfenyam, "le buffle qui a quitté le troupeau"
-Nguri
-Namon ngambe

-Ndange, danse de guerre.

Musiques du nguon
-Louanges au Roi et aux jumeaux (cette pièce fut exécutée lors de la naissance des jumeaux du Prince Aboubakar Njassé N'joya).

La première partie du spectacle concernait les musiques du Niger.

Origine géographique

Cameroun

Mots-clés

Date du copyright

1995

Cote MCM

MCM_1995_CM_S1

Ressource associée

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Cloche double Cameroun 1995-01-01 Objet
Titre Localisation Date Type
Cameroun. Bamum, musiciens du palais de Foumban. Photos Cameroun 1995-12-14 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1995 1995