Ressource précédente
Ressource suivante

Inde. Pandit Kamalesh Maitra. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Inde. Pandit Kamalesh Maitra. Spectacle

Sous-titre

Maître du tabla tarang

Date

2004-03-25

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

25 mars 2004
Pandit Kamalesh Maitra, tabla tarang, Ravi Srinivasan, tabla, ghatam, Laura Patchen, tabla Franck Schubert, tabla, tanpura.
Dans la longue histoire des percussions indiennes, le tabla tarang est apparu tard, vraisemblablement au cours de la première moitié du XXe siècle. Instrument peut-être trop jeune pour conquérir vraiment le coeur des mélomanes indiens, il occupe une place relativement marginale dans le répertoire classique hindoustani.
Selon la tradition de l'Inde du nord, le tabla fut conçu par Amir Khusrau, un célèbre musicien et poète soufi des XIIIe-XIVe siècles, qui partagea en deux le pakha - vaj, ce tambour à deux peaux qui accompagne aujourd'hui encore le chant dhru - pad. Le tabla comprend donc deux instruments : un petit tambour dayan et une timbale bayan. Dans le tabla tarang, seuls les dayan sont utilisés. Au nombre de dix à seize, ils sont accordés selon l'échelle du raga (mode musical) qui sera interprété et disposés en cercle autour du musicien. Le terme tarang qui signifie 'vague' en hindi, évoque avec une égale justesse le timbre modulé et parfois un peu aquatique du dayan et le flux et le reflux créés par les mouvements du musicien. Pandit Kamalesh Maitra a travaillé sans répit pour étendre les frontières de son art et de son instrument. Formé à l'école hindoustanie (Inde du nord), il maîtrise également les raga de la tradition carnatique (Inde du sud). Entre ses mains virtuoses, les dayan se mettent à chanter ; avec force et subtilité, il colore son jeu d'émotions qui, d'ordinaire, sont rarement associées au monde des percussions. Humaniste lettré, ouvert aux autres cultures et aux expériences nouvelles, il est à la fois musicien soliste, compositeur, enseignant et, outre ses récitals, il participe régulièrement à la création d''uvres contemporaines composées spécialement pour lui.
Né en 1928 dans l'est du Bengale, Kamalesh Maitra étudie au lycée Bidyasagar de Calcutta. Il rencontre le célèbre chanteur Phani Sen qui l'initie au tabla. Pendant la seconde guerre mondiale, il suit sa famille à Bénarès où il continue l'apprentissage du tabla avec Vasudur Chatterjee, professeur à l'Université hindoue de Bénarès. De retour à Calcutta il suit l'enseignement d'Ustad Keramatulla Khan Saheb avant de rejoindre en 1950 le ballet d'Uday Shankar, célèbre artiste de Madras. Quand Kamalesh Maitra postule, il prétend être capable de maîtriser n'importe quel instrument en six mois. Pour être engagé, défi lui est alors lancé d'apprendre le tabla tarang. Il tient sa promesse et maîtrise rapidement l'instrumen t . Pendant près de vingt ans, Kamalesh Maitra accompagne les tournées internationales de l'Uday Shankar Ballet aux Etats-Unis, en Chine, en Afrique, et en Europe, et il en devient le directeur musical. En 1956, il publie sa première composition Le grand renoncement ' la vie de Bouddha, suivie de Prakriti Ananda en 1965 et de Shankar Scope en 1970. En 1974, il participe en solo à la mythique tournée The Musical Festival from India, organisée par Ravi Shankar et George Harrison. Deux ans plus tard, il est invité par Walter Bachauer au festival Meta Music de Berlin, où il s'installe définitivement en 1977, partageant son temps entre les concerts, la composition et l'enseignement de la musique classique indienne.
En 1980, ses diverses collaborations avec des artistes occidentaux le conduisent à créer l'Ensemble Ragatala avec lequel il réalise un vieux rêve : faire jouer ses compositions par un orchestre composé de musiciens indiens et de musiciens européens. Il ne lui reste qu'un souhait : trouver un disciple qui puisse perpétuer l'art du tabla tarang aujourd'hui menacé de disparaître avec lui. Ce soir, il est accompagné par Laura Patchen et Frank Schubert, qui le suivent déjà depuis de nombreuses années et par un autre tabliste de talent, Ravi Srinivasan, établi lui aussi à Berlin.

PROGRAMME
Première partie
1. Improvisation dans la tradition hindoustanie (Inde du nord)
Raga Iman kalyan
Tala Tintal (16 temps)
Pandit Kamalesh Maitra, tabla tarang
Laura Patchen, tabla
Frank Schubert, tanpura

Deuxième partie
2. Ghegughe
Composition de Kamalesh Maitra
Pandit Kamalesh Maitra, tabla
Ravi Srinivasan, tabla
Laura Patchen, tabla
Frank Schubert, tabla

3. Improvisation dans la tradition carnatique (Inde du sud)
Raga Charukashi
Plusieurs talam sont utilisés, principalement à 6 et 7 temps.
Pandit Kamalesh Maitra, tabla tarang
Ravi Srinivasan, ghatam
Laura Patchen, tabla
Frank Schubert, tanpura

Pandit Kalamesh Maitra est décédé le 22 avril 2005.

Composition

Contributeurs

Origine géographique

Inde

Mots-clés

Date du copyright

2004

Cote MCM

MCM_2004_IN_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Inde. Pandit Kamalesh Maitra. Vidéos Inde 2004-03-25 Vidéo numérique
Inde. Pandit Kamalesh Maitra. Photos Inde 2004-03-25 Photo numérique
Inde. Pandit Kamalesh Maitra. Photos Inde 2004-03-25 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
8e Festival de l'Imaginaire 2004