Ressource précédente
Ressource suivante

Pakistan. Les voix du Pakistan. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Pakistan. Les voix du Pakistan. Spectacle

Date

1986-05-26

Date de fin

1986-05-28

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

26-28 mai 1986.
Le Pakistan renferme une incroyable variété musicale et notamment en ce qui concerne les techniques vocales. Trois différentes interprétations du chant sacré seront présentées dans ce programme.

Wahid Zafer, spécialiste de la psalmodie coranique, pratique un style de "recitar-cantado" dans lequel, en principe, la beauté de la voix n'intervient pas. Cependant, la richesse de l'organe vocal souligne certains phonèmes importants inclus dans les textes sacrés.
Azan : appel à la prière
Tilaouat : lecture du Coran
Na't : chants de louanges.

Les Fakirs du Sind
Les fakirs, bardes mystiques, dans la ligne du soufisme de Jalal Eddin Rumi, chantent les poèmes de Shah Abdul Latif (père d'une immense littérature populaire sacrée (1689-1752) sur les "Sur", forme musicale modale préexistante, établie par Amir Khusru (XIIIe siècle).
Pour mieux "communiquer avec le divin", premier précepte de cette "religion de l'amour" que représente l'islam soufi, ils dansent en s'accompagnant à l'ektara, instrument à cordes grattées et aux kartal, longues castagnettes de bois. Ces chants dansés se nomment les Shah Betaï Kalam (sous la direction de Allan Fakir)

1. Kafi de Shah Abdul Latif.
Sur : Pillo.
Les fakirs, en langue sindi s'exhortent à l'exil volontaire: quitte ce monde et va dans la jungle.
2. Kafi de Shah Abdul Latif.
Sur :Sassipunhu.
La jeune fille Sassi part à la recherche de son bien-aimé le prince Punhu. Seule dans le désert, et tout près de la mort, elle évoque son amour confondu avec l'amour divin.
3. Kafi de Wali Mohamad (poète soufi du XIXe siècle).
Sur : Telang.
La jeune fille Sassi se souvient de ses dialogues d'amour. Au travers d'eux, elle recherche Dieu.
4. Kafi de Soufi Mohamad Fakir (poète soufi du XIXe siècle).
Sur : Pillo.
Chant exprimant la beauté de dieu et celle du prophète
Chanteurs (ektara et kartal) : Kakir Abdul Wahid Djamali, Hossein Baksid Khadim, Mohamad Ali, Osman, Nisar Ali.
Harmonium : Rajab Ali
Nall (tambour) : Gulab
Tabla : Sadik Ali

Abidah Parveen
Une des plus grandes chanteuses du Pakistan qui possède une voix empreinte de souplesse et se livre dans la musique modale qu'elle interprète à des ornementations subtiles. Chanteuse de Ghazal (chant d'amour) à l'origine, elle choisit d'interpréter des chants dévotionnels écrits par le poète mystique Shah Abdul Latif.
1.Kafi de Shah Abdul Latif :
"Dartan Umar Marvi".
Marvi, héroïne, symbole de bonté et d'amour se souvient de sa famille. La théorie de Shah Abdul Latif est que le souvenir des héros, dans la peine, le doute ou la joie, encourage les humbles dans la quête du divin.
2. Chant dévotionnel de Sakyal Sarmast (poète soufi du XVIIe siècle).
La fille dit à ses amies : Je tire de l'eau du puits pour mon amour. Mon amour est comme mon dieu. Je vis pour lui et meurs pour lui.
3. Chant dévotionnel de Shah Hossein (poète soufi du Penjab du XVe siècle).
La fille à son rouet file le coton et dit : Je pourrais faire tellement de choses différentes en ce monde, mais ce travail me permet d'être toute à la dévotion de dieu.
4. Ghazal de Shah Nihaz (poète soufi du XIVe siècle).
Mon amour m'a laissée seule au monde et il a disparu dans le ciel.
5. Dhamal, chant populaire pour la danse sacrée soufie.
6. Djamalu, chant populaire de victoire et de bonheur.

Origine géographique

Pakistan

Mots-clés

Date (année)

1986

Cote MCM

MCM_1986_PK_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Pakistan. Musique kâfî des Fakirs du Sind. Abidah Parveen, chants dévotionnels soufis. Wahid Zafer, psalmodie coranique. Photos Pakistan 1986-05-26 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1986 1986