Ressource précédente
Ressource suivante

Inde. Le Qawwali. Mahmud Nizami et son ensemble, ordre soufi de Nizamudin (seconde moitié du XIIIe siècle). Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Inde. Le Qawwali. Mahmud Nizami et son ensemble, ordre soufi de Nizamudin (seconde moitié du XIIIe siècle). Spectacle

Date

1986-06-08

Date de fin

1986-06-10

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

8-10 juin 1986.
Le kawwali est un genre musical particulier à l'Inde et au Pakistan, issu du Sama' arabe et de la musique classique hindoustani.
Sama' signifie : l'écoute, l'écoute d'un concert spirituel.Les soufis mystiques musulmans, utilisent la musique somme l'un des moyens les plus puissants d'ascèse spirituelle de l'homme, le menant du monde des formes à celui de l'esprit où les peines et douleurs sont transformées en joie et extase. La musique l'aide à découvrir les secrets enfouis au fond de lui-même, à se connaître, et à connaître dieu. Jalal el Din Roumi disait : Sama' est l'ornement de l'esprit qui aide à découvrir l'amour, à sentir l'émotion d'une rencontre, à enlever le voile et à être en présence de Dieu.
Le Kawwali ou Mahfel es-sama' (rassemblement de ceux qui écoutent) est profondément ancré dans la tradition soufie de la musique. Le terme kawwali est dérivé du mot arabe Kawl (la parole) et, par extension, l'axiome relatif à des sujets religieux et à la vie du prophète Mohammad, ainsi que, pour les chiites, à celle s'Ali. Les interprètes sont dénommés Kawwal.
A l'origine, chanté sans accompagnement musical autre que les battements de mains, ce n'est que plus tard que les instruments comme le dholak, le tabla, et le saranji s'y ajoutèrent ainsi que l'harmonium au XIXe siècle. Le kawwali commence par une série d'actions de grâce, tout d'abord, un chant de louange à Dieu, puis à son prophète Mohammad, puis à Ali, puis aux saints soufis ; il doit se soumettre à des obligations de Zamane (temps en arabe, il doit être chanté à des moments qui n'interfèrent pas avec ceux des 5 prières), Makane (lieu en arabe, dans un espace purifié et retiré) et Ikhouane (frères en arabe, parmi des personnes aux pensées pures)
La représentation passe par trois étapes (Madarej)
-Kaifiyate, le chant créé une atmosphère sainte qui aide le public à se détacher du monde environnant
-Ouajd, état d'abandon, où artiste et public se fondent en une unité
-Hal, extase, transe ou fusion totale et sens de l'unité avec le divin

Contributeurs

Origine géographique

Inde

Mots-clés

Date du copyright

1986

Cote MCM

MCM_1986_IN_S5

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Inde. Le Qawwali. Mahmud Nizami et son ensemble, ordre soufi de Nizamudin (seconde moitié du XIIIe siècle). Photos Inde 1986-06-08 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1986 1986