Ressource précédente
Ressource suivante

Afghanistan. Ustâd Mahwash la diva d'Afghanistan. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Afghanistan. Ustâd Mahwash la diva d'Afghanistan. Spectacle

Date

1998-11-21

Date de fin

1998-11-22

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

21-22 novembre 1998
Prahbu Edouard, tabla
Yussuf Mahmood, harmonium et tabla
Daoud Sadozaï, robâb
Ikram Khan, Sarangi

Tous ensemble pour l'Afghanistan. A l'occasion du 50e anniversaire de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme.
Une initiative de : Amitié Franco-Afghane, Médecins du Monde avec le soutien de la Maison des Cultures du Monde.

Mahwash, la voix d'Afghanistan
Celle qui fut et reste la plus grande chanteuse d'Afghanistan a permis par son courage et sa carrière fulgurante à la femme afghane d'accéder, à l'égal des hommes au statut d'artiste. Après elle, des générations de femmes venues de tous les horizons se sont consacrées ouvertement à des carrières musicales.

Mahwash est le symbole de la libération de la femme afghane par l'art.
Mahwash naquit dans une famille religieuse. Son père est mollah ; homme strict mais éclairé, il décide de l'envoyer à l'école.
Comme toutes les jeunes filles de cette génération, elle se marie tôt, quitte l'école mais poursuit avec l'accord de son mari une formation de secrétaire. A l'époque elle est encore Farida, connue de toutes ses camarades et amis pour sa voix exceptionnelle. A la maison elle ne peut chanter mais à l'école ou dans des cercles amicaux, elle chante, et si bien, que son don finit par briser les tabous les plus ancrés. Même son époux la pousse et l'incite. Elle chante incognito à la Radio Kaboul et sa voix enflamme le pays tout entier. Les grands maîtres de la musique savante s'intéressent à cette jeune femme dotée d'une gorge de rossignol et le maître de Kharabat (berceau de la musique de cour de Kaboul) la prend sous sa protection et lui enseigne son art.
En 1973, Mahwash se voit décerner le titre de maître (Ustad), distinction suprême réservé aux hommes jusqu'alors. Elle chante et son répertoire dépasse les 1000 titres. Sa voix, que l'on compare pour son amplitude et son timbre à celle de Lata Mangeshkar (la grande chanteuse indienne), est impressionnante. Comme cette dernière, elle se consacre aussi bien au répertoire classique et semi-classique, qui en Afghanistan n'a jamais admis les femmes dans son cercle serré, mais ne délaisse pas pour autant la chanson traditionnelle. Elle est un symbole national, et en tant que tel, elle chante des mélodies folkloriques de toutes les régions, en persan ou en pashtou. Elle ne connaît pas les frontières.
A l'image du pays et de ses traditions, la culture afghane est multiple et encore peu connue. Les musicologues et ethnomusicologues se sont beaucoup intéressés à la musique instrumentale des régions et plus particulièrement des régions du nord, dont la tradition musicale est proche de l'Asie centrale.
Les mélodies afghanes, les chansons populaires, celle que chantent les femmes à toutes les occasions, naissances, mariages, printemps, celle que les voyageurs français et étrangers ont rapporté sur leurs lèvres, celles qui sont les icones de la musique afghane, restent à ce jour inconnues du public occidental.
Ce répertoire n'existait que dans les archives de la Radio Kaboul ou sur des cassettes de production locale. Depuis leur exil, la plupart des chanteurs ont dû pour survivre se plier aux pressions des nouvelles demandes de la communauté afghane exilée : musiques éléctroniques, influence de la variété occidentale et également iranienne ou pakistanaise, selon les terres d'acceuil.
Mahwash se refuse de céder à ces nouvelles mannes financières. Conclusion ; elle est exclue du grand business musical. Elle se produit peu et n'a pas les moyens de financer son CD comme le font aujourd'hui la plupart des artistes afghans.
Aujourd'hui il n'existe aucun enregistrement de qualité de ce répertoire . Le premier concert de Mahwash à la MCM en 1996 a fait salle comble, deux ans plus tard, nous recevons encore des appels et des demandes de CD et des réactions de dépit à l'annonce que ce concert n'avait pu être enregistré.

Pourquoi faut-il absolument enregistrer Mahwash ?
Voir texte du programme.
Brève biographie des musiciens.

Origine géographique

Afghanistan

Mots-clés

Cote MCM

MCM_1998_AR_S1

Date du copyright

1998

liste des contributeurs

alx:369906

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Saison 1998 1998