Ressource précédente
Ressource suivante

Banghadesh. Sitar et Sarod, par les maîtres Ustad Abed Hossain Khan et Shahadat Hossain Khan. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Banghadesh. Sitar et Sarod, par les maîtres Ustad Abed Hossain Khan et Shahadat Hossain Khan. Spectacle

Date

1987-04-06

Date de fin

1987-04-10

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

6-10 avril 1987.
Ustad Abed Hossain, agé aujourd'hui de 58 ans, ne dans une famille de musiciens connus du monde entier est l'un des sitaristes les plus raffinés du Bangladesh.
Le sitar est peut-être l'instrument le plus connu de tout le sub-continent où il règne depuis plus de 700 ans après sa venue de Perse où il prend sa forme définitive au XIIe siècle sous les doigts d'Amir Khushran.
La caisse de résonance faite d'une calebasse se prolonge par un long manche de bois de teck, sur lequel sont tendues 20 cordes sur des frettes mobiles permettant d'accorder facilement l'instrument selon les différents raga. Sept cordes, touchées par un plectre jouent la mélodie, les treize autres sont des cordes sympathiques.

Son fils unique Shahadat Hossain Khan, agé de 30 ans se consacre au Sarod, et est reconnu comme un des meilleurs joueur du pays.
Le sarod, d'origine perse, se développe à partir du rabab, luth à manche long répandu dans toute l'Asie orientale. Le sarod doit sa voix profonde à sa caisse de résonance en bois recouverte d'une fine membrane et complétée par une autre plus petite, la tamba, faite de métal et placée à l'extrémité du manche.
25 cordes, dont dix sont touchées par un plectre. Parmi elles, quatre conduisent la mélodie, deux servent à l'accentuation de la percussion, et les quatre autres s'accordent sur la dominante de l'échelle choisie. Les autres cordes sont des cordes sympathiques.

Les deux virtuoses sont accompagnés par Kriniti Bhushan Adhikari au tabla, et Manwar Hossain Khan, au tanpura.
Le tabla est un double tambour sphérique à une peau. L'un s'accorde selon la note tonique donnée par les instruments mélodiques, l'autre joue le rôle de variateur de volume mais aussi fournit des tonalités et des rythmes différents.
Le tanpura est un instrument à long manche comportant 4 à 6 cordes, et utilisé pour maintenir la note de base du musicien principal. Il joue un flot continu, rythmique avec les deux doigts de la main droite, de la note la plus haute jusqu'à la note la plus basse.
Un concert rare, où seront joués plusieurs raga de nuit.

Origine géographique

Bangladesh

Mots-clés

Date du copyright

1987

Cote MCM

MCM_1987_BD_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Banghadesh. Concerts de Sitar-Sarod du Bangladesh. Affiche Bangladesh 1987-04-06 Affiche
Titre Localisation Date Type
Saison 1987 1987