Ressource précédente
Ressource suivante

Pakistan. Majid Khan, joueur de sitar. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Pakistan. Majid Khan, joueur de sitar. Spectacle

Date

1983-11-16

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

16 novembre 1983.
C'est Amir Khusrau, le grand poète musicien qui, au XIVe siècle a introduit au Pakistan le jeu du sitar, en composant spécialement des ragas pour cet instrument.
A peu de choses près, le sitar pakistanais est le même que celui de tout le sub-continent. La caisse de résonance, une grosse calebasse séchée, de 35 cm de diamètre environ, se fixe sur un long manche plat en bois de murier qui ne mesure pas moins d'un mètre de longueur.
Sue le cadre de ce long col sont fixées treizes cordes d'acier que le musicien accorde, grâce à des clefs de bois placées sur une seule extrémité du manche, selon l'échelle du raga qu'il se prépare à exécuter. Au-dessus de ce système de cordes sympathiques sont tendues six ou sept cordes de bronze (le sitar de Majid Khan n'en comporte que six) qui produisent le bourdon, les autres traduisant la mélodie. L'instrument peut atteindre des registres très aigus, rarement dépassés par d'autres instruments.
Le musicien touche les cordes grâce à l'index et au majeur de la main droite entourés de fins anneaux d'argent appelés "mizrab". La main gauche parcourt les cordes sur toutes la longueur de manche.
Le jeu de Majid Khan, disciple de Ustad Fateh Ali Khan puis de Siraj Ahmed Qureshi, se révèle d'une infinie diversité, qu'il exécute des pièces classiques ou des airs populaires.
Avec les doigts de la main droite, il produit plusieurs sortes d'attaque, soit en lançant la pulpe du doigt cerné d'argent, soit en effleurant la corde par l'extémité de l'ongle. La main gaucche fait jaillir les nuances. Les cordes sont chatouillées, caressées, écartées de la parallèle des autres cordes du système. Les doigts glissent, soudés ou écartés du bas du col jusqu'en haut du manche pour laisser couler les microtons en retenues modulées. Ustad Majid Khan est accompagné au tabla (percussion double) par Zahed Farain.

PROGRAMME
Raga est un mode musical aux règles très strictes sur lequel le musicien improvise.
Tala: tempo

1. Raga"Aiman Kakyen", tala: teen taal (16 temps)
2. Raga "Pahari", tala: dadra (6 temps)
3. Raga "Dungeshwani", tala: teen taal (16 temps)
4. Mélodie populaire du Punjab
5. Air traditionnel Baloutsch
6. Raga "Kirmein", tala: teen taal
7. Raga Bherwi, tala: dadra

Origine géographique

Pakistan

Mots-clés

Date du copyright

1983

Cote MCM

MCM_1983_PK_S2

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Pakistan. Majid Khan, joueur de sitar. Photos Pakistan 1983-11-16 Photo numérique
Pakistan. Majid Khan, concert unique de sitar. Affiche Pakistan 1983-11-16 Affiche
Titre Localisation Date Type
Saison 1983 1983