Ressource précédente
Ressource suivante

Philippines. Ode à la Liberté. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Philippines. Ode à la Liberté. Spectacle

Sous-titre

par le groupe P.E.T.A

Date

1987-03-17

Date de fin

1987-03-21

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Théâtre

Description de la pratique

Philippines. "Ode à la Liberté" par le groupe P.E.T.A.17-21 mars 1987. MCM

Février 1986: La dictature Marcos aux Philippines est renversée par l'inébranlable volonté du mouvement "People Power for President-elect. Corazon C. Aquino". Vingt ans de tyrannie prennent fin après des années de persévérance et de lutte du peuple philippin, d'effots dans tous les domaines, politique, économique et culturel.
L'apport cumulé du travail culturel pour éduquer, informer et éveiller la conscience du peuple vers l'action contre la dictature résulta des efforts de différentes organisations rayonnant sur tout le pays. L'une des structures oeuvrant dans le domaine du théâtre du P.E.T.A. (Philippines Educational Theater Association), fondée en 1967, à peu près simultanément à la prise du pouvoir par Marcos.
Pour célébrer et partager avec les communautés étrangères sa fierté pour le triomphe du peuple philippin contre la tyranie et la dictature qui entravaient la nation depuis tant d'années, P.E.T.A. a entamé depuis octobre 1986, une tournée internationale en Amérique du Nord, en Europe et en Asie. Par cette tournée, P.E.T.A. désire réitérer son serment à la liberté et recueillir des témoignages de solidarité et de soutien auprès des peuples épris de liberté afin que ses membres, à l'avant-garde d'un mouvement culturel nationaliste aux Philippines, puissent poursuivre leur noble engagement pour la liberté, la justice et la démocratie.
AN OATH TO FREEDOM. PENATA SA KALAYAAN
Le spectacle que présente P.E.T.A. sous la forme d'une comédie musicale, est la mise en scène des réalités contemporaines du peuple philippin, témoignant des conditions sociales (dans l'histoire et au présent), politiques, économiques et culturelles des Philippines durant ses vingt dernières années. Les évolutions les plus récentes du pays sont intégrées, remettant à jour ce théâtre d'actualité.
Il combine, sous le signe de l'humour et de la vivacité, des expressions traditionnelles tribales et ethniques de danse, de théâtre, de légende et de musique avec des techniques théâtrales modernes et des genres comme le burlesque, l'improvisation et "l'agit prop".
Joué essentiellement en Anglais (seuls quelques chants et dialogues parallèles sont en Tagolag), ce spectacle drôle et vivifiant s'adresse à tous les publics sans frontières d'âge ni de culture.

P.E.T.A.
Depuis sa fondation en 1967, P.E.T.A. a monté plus de 100 productions allant de Shakespeare et Brecht à des créations originales réactualisant par leur contenu les formes traditionnelles du théâtre philippin. Ils les présentèrent à Manille dans leur théâtre et à travers le pays dans des campus, sur des places, pour des piquets de grève, dans les centres communautaires et même sur des terrains de basket.
Parmi leur récentes productions, une farce sur l'ascension et la chute d'un "Chaplin" philippin; "JUNE BRIDES" qui illustre un contraste entre les réalités de deux jeunes mariés, l'un riche homme du monde, l'autre pauvre travailleur de la ville; "SIGWA", drame des retrouvailles de 4 frères à l'occasion d'un enterrement après de longues années de séparation; enfin NUKLYAR & and 2, sorte de comédie musicale rock. (ces deux dernières productions furent saluées au Festival de Théâtre International de Kuala Lumpur).
Outre ces productions théâtrales, P.E.T.A. coordonne un réseau sur tout le pays de théâtres, de compagnies de danses et d'ateliers de formation.
P.E.T.A. a toujours contesté ouvertement la loi martiale instaurée par Ferdinand Marcos, défendant les droits de l'homme et de la liberté culturelles aux Philippines..
Des critiques ouvertes ou voilées s'inséraient dans toutes ses activités. Sa fondatrice Cecile Guidote-Alvarez, fût contrainte de quitter le pays en 1973, victime d'un harcèlement politique. Plus récemment, des membres de P.E.T.A. furent arrêtés, son programme de T.V. suspendu et ses bureaux dévastés par un incendie "d'origine mystérieuse".
Néanmoins, P.E.T.A. est resté fidèle à ses engagements et en février de cette année, lorsque des milliers de philippins sans armes envahirent les rues de Manille pour affronter les fusils et les tanks du régime de Marcos, P.E.T.A. était parmi eux avec ses chansons, ses farces satiriques, les soutenant musicalement et moralement.
En fait, la documentation sur ces journées, minutieusement conservée, l'enregistrement des reportages de la T.V. et de la radio, les interviews dans la rue constituèrent une aide providentielle dans l'élaboration de "An Oath to Freedom". Le travail de P.E.T.A. a été internationalement reconnu. L'UNESCO a publié et diffusé des fiches d'information et en 1971, P.E.T.A. fût désigné comme l'Institut International de Théâtre aux Philippines.

Origine géographique

Philippines

Mots-clés

Date du copyright

1987

Cote MCM

MCM_1987_PH_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Philippines. Ode à la Liberté. Photos Philippines 1987-03-17 Photo numérique
Philippines. Ode à la Liberté. Affiche Philippines 1987-03-17 Affiche
Titre Localisation Date Type
Saison 1987 1987