Ressource précédente
Ressource suivante

Inde. Cycle des percussions. Sankirtana, Manipur. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Inde. Cycle des percussions. Sankirtana, Manipur. Spectacle

Date

1985-06-09

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

CYCLES DES PERCUSSIONS, Sankirtana, Manipur, 9 juin 1985
Le Manipur, état de l'Inde, se situe dans la partie orientale nord du sub-continent entre la Birmanie et le Bangladesh.
Au Manipur vivent des sociétés religieuses semi-nomades qui se consacrent au rituel hindouiste vishnouite (Hindouisme centré autour du culte monothéiste de Vishnu, le Dieu unique. Substrat de toute réalité, il déborde à l'infini dans la transcendance cosmique. Les dieux multiples ne sont que les manifestations spécialisées du dieu suprême. Les "Agama" (traditions) concernent quatre grands sujets: la doctrine philosophique, les techniques rituelles, les techniques de comportement et celles du Yoga) indispensable à la vie quotidienne des peuples de la région.
Le rituel du "Sankirtana" dont le but consiste à provoquer une transe qui place l'homme en communication avec le divin, constitue un composé de danses, de chants et de jeu de tambours et de cymbales.
Grâce à ces différents éléments intimement mêlés les uns aux autres, le "sankirtana" représente une expression très structurée, comportant toutefois des marges d'improvisation pour amener les exécutants à utiliser au mieux les techniques de l'extase.
Les congrégations, sous l'autorité d'un chef, exécutent le sankirtana au moment de diverses fêtes sociales ou religieuses (naissances, mariages et anniversaires de funérailles). Les femmes ou les hommes dansent le sankirtana séparément. Cette danse prend le nom de "Cholom"
Avant le début du rituel, un serviteur allume les lampes à huile devant chaque musicien (qui est en même temps danseur) et distribue des châles de coton blanc. Les exécutants, coiffés d'un turban et d'un "longi" (pièce d'étoffe drapée entre les jambes) blancs placent le châle plié sur l'épaule gauche et se recueillent à genoux, chacun devant la flamme de sa lampe. Puis se mettant debout, ils écoutent le chef du groupe qui chante une mélodie a-rythmique. Les cymbales et les kartal (petites cymbales) entrent à leur tour. Ces instruments portent accrochés à leurs extrémités de longues mèches de laine colorées qui accentuent la manipulation faite avec une dextérité surprenante. Les musiciens se balancent d'une jambe sur l'autre jusqu'à ce que les deux pung (tambours horizontaux portés par un lien passé derrière le cou) entrent avec un rythme très marqué que soutiennent les cymbales.
Soudain tout s'arrête et sur un chant a cappella du chef, repris en tuilage par les danseurs, tous les exécutants se livrent à une série de saluts accroupis et debout.
Avec la reprise du chant et des instruments, le balancement du corps des danseurs s'accentue ponctué par un tournoiement. Ils se mettent en cercle et les deux tambours placés dans le milieu du cercle se livrent à une danse aux pas compliqués et très amplifiés. Puis ils exécutent une sorte de poursuite frénétique sur des pas pré-structurés. Leurs mouvements de tête s'accentuent d'une façon désordonnée. Ils continuent à battre leurs tambours puis les rythmes se syncopent et ils arrivent à l'état d'extase et s'accroupissent.
Le chef continue seul sa mélodie pendant un court moment, puis lentement et pour sortir de l'état de transe avec une sorte de précaution, les instruments, un à un, marquent un rythme lent. Les exécutants reforment un cercle et tournent encore deux fois. Le rituel s'achève.
Le Sankirtana des hommes sera suivi d'un sankirtana des femmes, le "vasak".

Origine géographique

Inde

Mots-clés

Date du copyright

1985

Cote MCM

MCM_1985_IN_S3

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Inde. Rituel Sankirtana du Manipur. Danse Manipuri. Photos Inde 1985-06-07 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1985 1985