Ressource précédente
Ressource suivante

Inde. Cycle des percussions. Panchavadyam, Kerala. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Inde. Cycle des percussions. Panchavadyam, Kerala. Spectacle

Date

1985-06-10

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

Panchavadyam, Kerala, 10 juin 1985.
Le Panchavadyam consiste en un ensemble musical instrumental typique du Kerala et associé généralement aux rituels des temples ou aux représentations du Kudyattam, ce très ancien théâtre rituel en langue sanscrite. Trois instruments, les percussions, se nomment:
-Thimila, tambour long tenu horizontalement à la hauteur des hanches par une courroie
-Edakka, tambour à deux peaux et à pression frappé avec une baguette
-Maddalam, petit tambour à deux peaux.
Les autres instruments sont l'edathalam, cymbales qui servent à marquer les temps, le kombu ou bugle ne donnant que deux notes, le sankhu, conque de coquillage servant à l'appel.Les musiciens prennent les uns par rapport aux autres des positions précises, déterminées à l'avance.
Le chef du groupe se place au centre et frappe le Maddalam à mains nues. Comme lui, les autres musiciens jouent debout torse nu, vêtu d'un simple longi (pièce de coton drapé autour de la taille) blanc. Ils se placent de part et d'autre de Maddalam. Sur le timila, à la gauche du maddalam, le musicien exécute des roulements, des séries et des fugues. A droite, le musicien frappe l'eddaka avec une baguette tenue de la main droite. Parfois il se sert de la main gauche pour exercer une pression sur les cordes de tension reliant les deux peaux du tambour. Les tambours sont couverts d'épaisseurs d'étoffes différentes pour faire varier le moelleux et le volume du son. Les joueurs de kombu et de sankhu se placent légèrement en retrait des deux solistes et du timila avec les joueurs d'edathalam.
Le panchavadyam commence les représentations de Kudyattam en guise de bénédiction pour la bonne parche du spectacle. De même il correspond à un rituel d'ouverture dans les temples hindous du Kerala. Il se déroule en quatre phases.
L'appel de conque sankhu représente l'énonciation parfaite de la syllable sacrée OM récitée à l'intérieure du Saint des Saints. Ce son combine les premières lettres des quatre veda.
Il s'allie à celui du kombu. A la fin de chaque veda, le chef du groupe frappe quatre coups avant de commencer un cycle. Les rythmes s'entrecroisent pour dessiner musicalement des émotions qui vont de l'attente au cocasse en passant par la surprise.

Origine géographique

Inde

Mots-clés

Date du copyright

1985

Cote MCM

MCM_1985_IN_S6

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Inde. Cycle des percussions. Panchavadyam, Kerala. Photos Inde 1985-06-07 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1985 1985