Ressource précédente
Ressource suivante

Inde. Cycle des marionnettes. Yakshagana du Karnataka. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Inde. Cycle des marionnettes. Yakshagana du Karnataka. Spectacle

Date

1985-11-19

Date de fin

1985-11-24

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Marionnettes, théâtre d’ombres

Description de la pratique

19-24 novembre 1985.
Parmi les nombreuses formes d'art du Karnataka (Sud-Ouest de l'Inde) une des plus remarquables, le Yakshagana, se présente à la fois comme un théâtre d'acteurs et comme un théâtre de marionnettes.
Les poupées, sculptées dans un bois tendre avec beaucoup de naïveté et d'imagination artistique par des artisans ruraux de la région, maîtres en la matière, sont maquillées, coiffées et vêtues exactement dans le style des acteurs de Yakshagana (Le Yakshagana est une sorte d'opéra populaire donné dans les champs au moment des moissons. Le spectacle dure toute la nuit et relate des épisodes du Ramayana et du Mahabharata. Le théâtre très codé dans ses costumes, ses danses, se désacralise de plus en plus et établit une communication immédiate au niveau du langage, au niveau de la geste, avec son public).
Les poupées se présentent sur une scène appelée "Rangasthala". Elles sont manipulées par un montreur: le "Soothradhara". Il insuffle la vie aux poupées en les manipulant, par le haut, grâce à un système de fils. Le bas du corps des poupées reste toutefois libre. Les mouvements sont stabilisés grâce au poids des jambes faites d'un bois plus lourd que le reste du corps. Le "Soothradhara" reste invisible pendant toute la durée du spectacle. Pourtant ce qui se passe derrière le rideau est tout aussi important que ce qui est vu de front: des musiciens frappent sur des tambours et soufflent dans des flûtes, en changeant sans cesse d'instrument.
L'un d'eux se met à chanter. Le public entend la mélodie d'une toute jeune fille: le chanteur a plus de soixante ans. Puis les paroles jaillissent de l'un ou l'autre des musiciens qui deviennent tour à tour charmeurs ou vociférateurs. Les aides manipulateurs introduisent sans cesse des éléments nouveaux, allument de petites torches, font brûler des parfums, tourner les auréoles des dieux, se faufiler les cobras sous les pieds des poupées.
Cet art a survécu miraculeusement dans le sud Kanara en langue Kanada... miraculeusement parce qu'il y a vingt ans il semblait sur le point de disparaître. Un vieil homme Devanna Padmanabha Kamath, grâce à son travail de recherche sur le mouvement et à sa collection de poupées, lui rendit un sang neuf. Il mourut en 1971, à l'âge de quatre-vingt ans, laissant à son fils Kogga Kamath et à un de ses amis villageois le soin de reprendre le théâtre de poupées. Il leur disait "donnez à votre art le meilleur de vous-même. Il vous exaltera. Il vous montrera la valeur de la vie. Ne soyez pas mesquin et réclamez qu'il vous nourrisse et qu'il vous habille".
En 1971 on ne trouvait déjà plus dans toute l'Inde qu'une trentaine de troupes de poupées de Yakshagana. Celle qui est présentée est formée par les villageois de Coondapoor. Dans la journée, ils s'occupent de leurs champs et des travaux agricoles et la nuit, sculptent, cherchent les dialogues, inventent de nouvelles manipulations. Les difficultés économiques les contraignent malheureusement à abandonner de plus en plus leur vocation artistique. Ils donnent en général les spectacles, après la saison des pluies, dans les maisons des familles aisées qui contribuent ainsi à subvenir à leurs besoins.
Répertoire
LES COMBATS DE GHORABHEESHANA. extrait du Mahabharata.
Invocation: en Inde, tous les spectacles commencent par une invocation au Dieu Ganesha (le Dieu éléphant) doué de la puissance d'écarter les obstacles.
-Offrande d'Aarati, le feu, dans une lampe allumée. "Nous t'offrons Aarati, à toi à qui appartiennent les cocotiers sacrés, la douceur des graines et de la canne à sucre, qui danse avec des cloches d'argent aux chevilles, nous t'offrons Aarati".
-Deux dames prient le Dieu Krishna qui a également le pouvoir de charmer ses fidèles avec sa flûte mélodieuse.
-Ghorabheeshana, démon, roi de Vajrapura, siège à son conseil et s'entretient avec ses ministres: "Que dois-je faire ô mes ministres pour affermir ma puissance?"
-Le ministre: "Fais ce que Ravana fit dans les jours anciens. Profane le feu sacré, détruis les Brahmans, persécute-les et torture-les. Alors ton nom demeurera symbole de terreur pour les générations à venir".
-Les Brahmans, près du feu sacré, chantent les Mantras (hymnes). Le feu sacré est soudain profané par Ghorabheeshana. Les Brahmans se désespèrent.
-Une voix céleste assure les Brahmans que Ghorabheeshana mourra de la main des Pandava (grande famille de l'Inde). Ces paroles de réconfort consolent les Brahmans et dissipent leur peur.
-Voici les Pandava: Dharmaraya, roi de Hastinapura et ses frères, Bheema, Arjuna, Nakula et Sahadeva.
-Les Pandava sont d'humeur sombre. Ils viennent de tuer tous leurs proches parents dans la guerre du Mahabharata, pour sauver leur propre royaume. Ils cherchent à expier, à s'infliger une pénitence.
-Alors que les pensées de Dharmaraya, le roi, deviennent de plus en plus sinistres, le sage Vedavyasa entre au conseil.
-Vedavyasa: "Ô roi, incarnation de toutes les vertus, je viens à toi pour m'assurer de ton bien-être... mais pourquoi cette mine abattue?"
-Dharmaraya: "Pour protéger ce royaume, j'ai commis le péché de génocide, j'ai assassiné mes parents. Comment puis-je expier cette faute?"
-Vedavyasa: "Ô toi, descendant de la lune, écoute-moi! Tu peux expier ces fautes, si tu célèbres un Ashwamedha" (bûcher de sacrifice d'un cheval Yajna).
-Dharmaraya: "Ô sage, je n'ai pas la richesse nécessaire pour une telle entreprise, pas plus que je n'ai ce cheval extraordinaire pour un tel sacrifice. De plus, je n'ai pas la bénédiction de Krishna, notre guide, notre maître!"
-Vedavyasa: "Ce cheval merveilleux appartient à Yauvanashva, roi de Bhadravati. Ordonne à ton frère Bheema et aux autres de te l'amener ici!"
-Bheema jure à son frère qu'il reviendra avec le cheval et sort.
-Aux portes de Bhadravati, Bheema est arrêté par une sentinelle qui lui demande le but de sa visite.
-Bheema "Qui es-tu donc, misérable, qui oses me questionner. Vas plutôt prévenir ton roi que je viens lui parler!"
-La cour de Yawanashwa. La sentinelle décrit le traitement brutal que Bheema lui a fait subir, mais elle parle toutefois avec respect de l'imposante personnalité du visiteur.
-Furieux du rapport de la sentinelle, le roi se dirige vers la porte pour refouler l'intrus.
-Il se heurte à Bheema et le questionne "Si tu es bien Bheema, pourquoi viens-tu ici?"
-Bheema: "Je suis venu pour te prendre le cheval Yajna!" Ivre de rage, le roi se jette sur Bheema.
-Battu au cours du combat, Yawanashwa décide d'offrir le cheval aux Pandava.
-Yawanashwa vaincu accompagne Bheema dans son voyage.
-La cour de Krishna, dans une splendeur royale. Rites qui précèdent la montée au trône.
-Bheema paraît devant Krishna et le salue. Krishna (affilié aux Pandava par le mariage de sa s'ur) s'enquiert poliment de la santé de toute sa parenté et du but de la visite de Bheema.
-Bheema informe Krishna du conseil du sage et de la décision de son frère le roi de faire la cérémonie du bûcher sacré et du cheval. Il invite Krishna dont la présence divine rendra favorables les rites.
-Krishna accepte l'invitation et part immédiatement sur son chariot ailé.
-Palais de Dharmaraya qui accueille Krishna avec toute la pompe et la splendeur qui conviennent à sa dignité.
-Le roi prie Krishna de le guider de ses conseils dans le respect des règles du bûcher sacré. -Krishna commande au roi d'envoyer son second frère, Arjuna, sur un chariot de pénitence, suivi d'une vaste armée, soumettre les royaumes voisins régis par des démons afin d'en exiger un tribut.
-Après la conquête de plusieurs territoires, Arjuna et ses guerriers pénètrent dans les jardins du roi-démon Ghorabheeshana, profanateur du feu sacré.
-Ils rencontrent un jardinier et le somment d'avertir son maître qu'il doit se rendre ou se battre.
-Le jardinier informe le roi-démon du défi d'Arjuna.
-Le roi-démon marche vers le champ de bataille et fait face à Neeladhwaja, l'un des capitaines d'Arjuna.
-Le capitaine est vaincu dans son combat avec le roi-démon Ghorabheeshana. Un autre capitaine Vrishakethu entame le combat. Il est également défait. Cette double défaite provoque la colère d'Arjuna qui part combattre le roi-démon.
Ghorabheeshana se moquant d'Arjuna: Tu n'es qu'un misérable être humain, tout juste bon à être mangé par un ogre!
-Ghorabheeshana: "Tu devrais déjà être à côté de ton défunt père, tué de tes propres mains, rappelle-toi. C'est écrit. Aujourd'hui, je réunis la victime et son meurtrier."
-Ivre de fureur, Arjuna tue Ghorabheeshana.
-Yojanasthani, s'ur du roi-démon, apprenant la mort de son frère accourt sur le champ de bataille en hurlant. Elle veut tuer Arjuna. Ce dernier hésitant à combattre une femme, en charge Hanuman, le roi-singe.
-Entre Hanuman dont le regard est chargé de dévotion pour le Dieu Krishna
-Arjuna: "Tu as déjà tué Lankini cet autre démon-femelle. Tu peux donc bien te charger de cette créature et éviter le scandale."
-Yojanasthani accable de sarcasmes Hanuman parce qu'il est un singe.
-Hanuman: "Et toi, qui es-tu, démon sous l'apparence d'une femme?"
-Yajanasthani: "Je suis la s'ur de Ghorabheeshana. Je n'ai que faire de toi Hanuman. Tu ne te prends tout de même pas pour Shiva, le dieu des destructions aux trois yeux. Attention, je vais t'avaler tout cru!"
-Hanuman l'avertit doucement qu'elle va mourir.
-Yojanasthani tombe.
-Epilogue d'invocation finale.

NARAKASURA VADHA OU L'INVASION DES DEMONS
-Invocation
-Naraka et Muraka, les rois démons, dans leur cour de Pragjyotishapura
-Naraka est jaloux de Devendra dont le royaume est un paradis. Il décide avec ses ministres un plan d'invasion du royaume de Devendra.
-Marche d'invasion et bataille.
-Devendra est détrôné. Pour lutter contre cette adversité, il décide de s'en rapporter au Dieu Krishna.
-Audience du Dieu Krishna. Devendra entrant à la cour se prosterne devant Krishna et se lamente sur son royaume détruit.
-Krishna promet à Devendra qu'il tuera les envahisseurs.
-Le Dieu Krishna marche avec son armée pour combattre les démons.
-Krishna rencontre Muraka sur le champ de bataille.
-Muraka est tué dans une bataille divine, par Krishna
-Naraka, le frère de Muraka, affronte Krishna et le défie au combat. Krishna proclame qu'il combat au nom de Devandra et il tue Naraka.
-La veuve de Naraka, Simhamuki, se lamente sur la perte de son mari. Ivre de vengeance, elle gagne les montagnes de Vindhya, la résidence de Maindra et Dvividha, les deux singes puissants amis du défunt.
-Montagnes de Vindhya: Mainda et Dvividha sont plongés dans la prière à leur Dieu: Rama.
-La veuve surgit devant eux, en proie à la fureur. Ils la reconnaissent et s'inquiètent des motifs de sa tristesse. Elle raconte l'injustice dont elle est victime par la faute du Dieu Krishna.
-Simhamukhi: "l'âme de mon mari ne trouvera la paix que par la mort de son ennemi Krishna. Vous devez me venir en aide!"
-Mainda: "Où est ton ennemi?" Shimhamukhi: "Il habite la ville de Mathura sur les bords de la rivière Yamura".
-Les singes, incapables de concevoir que Rama leur Dieu est aussi le Dieu Krishna, consolent la veuve et partent vers Mathura.
-Voyage des singes vengeurs vers Mathura.
-La grande place de Mathura. Les deux singes pillent la ville et persécutent les citoyens.
-Les citoyens se plaignent au Dieu Krishna. Krishna par sa puissance surnaturelle, se rend compte que les dieux envahisseurs sont les Devathas (grande famille de l'Inde) qui ont pris la forme de singes. Il se souvient que durant sa première incarnation comme Dieu Rama, il promit à ses fidèles, les singes, une autre vie future.
-Krishna pense qu'il a là l'occasion de se révéler lui-même, en tant que Dieu Rama, à ces deux singes.
-Après avoir rassuré les citoyens, il les renvoie. Krishna s'entretient avec Rukmini, un de ses proches.
-Krishna: "Le temps est venu de mortifier l'orgueil de Garuda (le grand oiseau, véhicule céleste du Dieu) par l'intermédiaire de ces singes. On va rire!"
-Garuda, l'oiseau, convoqué, entre. Krishna lui demande de ramener les deux singes pieds et poings liés. Garuda part à la bataille.
-Garuda affrontant les singes: "Notre Dieu n'a pas l'intention de vous tuer, pour avoir détruit notre cité. Je vais simplement vous ramener à lui pieds et poings liés".
-Maindra avec vanité: "Krishna? C'est moi qui le mettrai le front dans la poussière!"
-Garuda, écumant de rage à ces mots insultants pour son Dieu, s'élance sur Maindra.
-Maindra enlace Garuda avec sa longue queue. Bataille.
-Les singes entraînent Garuda dans les rayons du soleil, très haut, en le couvrant de moqueries et d'insultes.
-Garuda, dont les plumes sont brûlées par la chaleur du soleil et confus de sa défaite, rejoint Krishna et lui conte sa déconvenue.
-Krishna moqueur: "La chance t'aurait-elle quitté, ô Garuda, toi, capable d'apporter sur la terre le nectar divin?" Garuda, honteux, reconnaît ses fautes et son arrogance.
-Réalisant que la seule façon de vaincre les singes est de leur révéler qu'il est l'incarnation du Dieu Rama, Krishna fait convoquer les singes.
-Krishna se transforme en Rama. Les deux singes, découvrent Rama et son épouse Sita, dans leur splendeur.
-Extasiés, les singes s'abîment devant le Dieu Rama. Rama explique aux singes toute l'histoire et justifie le meurtre des deux démons Naraka et Muraka par Krishna.
-Nouvelle métamorphose de Rama en Krishna. "A présent je prends la forme de Krishna afin de pouvoir vaincre les forces du mal sur cette terre."
-Les singes absouts, offrent leurs prières. Bénédiction finale.

Les artistes
K.S. UPADHYAYA (Chef de groupe et coordinateur artistique),
U. KOGGA KAMATH (Chef montreur),
U. VAMAN PAI (Montreur),
H. DINKAR BHAT (Montreur),
BHASKAR KAMATH (Montreur),
RAMCHANDAM (Chanteur),
H. NARAYANA (Chanteur),
S.S. SHANBHOGUE (Shruti: Hautbois),
SUBRAYA MALLYA (Chenda: tambour),
N.M. SHET (Maddale: tambour).

Origine géographique

Inde

Mots-clés

Cote MCM

MCM_1985_IN_S12

Date du copyright

1985

Auteur val

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Inde. Cycle des marionnettes. Yakshagana du Karnataka. Photos Inde 1985-11-19 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1985 1985