Ressource précédente
Ressource suivante

Inde. Danses de Chhau. Le Chhau de Mayurbhanj. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Inde. Danses de Chhau. Le Chhau de Mayurbhanj. Spectacle

Date

1985-12-26

Date de fin

1985-12-28

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Danse

Description de la pratique

Théâtre de la Ville, Paris, 26-28 décembre 1985
La danse Chhau, dans les villages de la Province de Mayurbhanj (Bengale), constitue une partie de la fin du rituel de Chaïtra Parva, composé d'une série de purifications sans musique
dans la rivière, de la procession de la bannière sacrée dans les villages par les Bhakta (ou fidèles spécialement chargés du déroulement de la cérémonie, assumant donc une fonction religieuse déterminée), de la procession des pots d'eau et de feu, des épreuves de marche sur la braise, de la station suspendue à un poteau par des crocs et du passage au-dessus d'une fosse enflammée.
Au cours de la quatrième et dernière nuit du Chaïtra Parva, une scène est dressée près de la rivière, entourée des vases d'eau sacrée. Quelques Bhakta montent sur la scène et dansent en l'honneur de Shiva et Shakti, avec un accompagnement de musique et parfois des chants de louanges. Les danseurs, vêtus d'un court pagne très simple ou d'une peau de bête nouée autour des reins, se livrent à une danse violente, semi-improvisée, agrémentée de démonstrations de force et d'une gestuelle agressive.
Si les Bhakta ne portent pas de masques, certains dessinent sur leur visage ou sur leur corps des signes rituels. Ils se servent de lances et exécutent des dessins chorégraphiques composés de sauts et de bonds. Toutes les figures constituent l'héritage direct des arts martiaux de cette partie de l'Inde et signifient la victoire du corps sur les épreuves subies par les fidèles.
Un ensemble musical composé de percussions et de shanaï (hautbois) soutient toute la danse, avant que l'eau sacrée ne soit jetée sur la scène marquant la fin du rituel de Chaitra Parva, dans le Mayurbhanj

PROGRAMME
1. Deba Stutti
Introduction musicale représentant une prière aux dieux Bhaïrava et Bhaïnavi (Shiva et Parvati).
2. Rangapanda (ddanse des buffles)
Cet affrontement d'animaux mythiques indique clairement une des origines de la danse chhau: les arts martiaux.
3. Sabara (danse de chasse d'origine tribale)
Le chasseur qui mine en apparence les mouvements de l'affut, de la poursuite, du meutre et de la possession de la proie, reproduit en fait un parcours initiatique commun à toutes les sociétés de chasse.
4. Dhawaja Tala
Danse de séduction et de fertilité de la tribu Tamusia Bhumija.
Les mouvements chorégraphiques se révèlent très différents de tous ceux qui peuvent être vus en Inde au cours de danses purement hindouistes. Ils révèlent une autre origine du chhau: celle des danses tribales.
5. Jambava
Personnage légendaire du Ramayana, Jambava est un singe commandant d'armée. Il s'engage à servir Rama pour tuer le démon Ravana.
6. Garuda Vahan
Cette danse met en scène, l'aigle céleste, Garuda arrivant à Chandraloke pour prendre le nectar (Amrita) nécessaire pour libérer sa mère de l'esclavage. Apparaît Vishnu, qui tente de chasser Garuda. Il ne peut vaincre ce dernier. Il fait appel à ses 4 bras, porteur d'armes mortelles. Ses bras sont considérés comme des dieux: Shanka, Chakra, Gada et Padua.
L'oiseau reste invaincu.Vishnu lui offre alors une grâce: il lui fait don du nectar divin. A son retour, Garuda propose une grâce. Vishnu lui demande de devenir le conducteur de son char céleste.
Le rôle de Vishnu est dansé par le Guru Hari Naya.

Contributeurs

Origine géographique

Inde

Mots-clés

Date du copyright

1985

Cote MCM

MCM_1985_IN_S16

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Inde. Danse Chhau de Mayurbhanj. Photos Inde 1985-12-26 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1985 1985