Ressource précédente
Ressource suivante

Inde. Chant Dhrupad avec les Dagar. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Inde. Chant Dhrupad avec les Dagar. Spectacle

Date

1993-03-23

Date de fin

1993-03-25

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

23-25 mars 1993
Ustad Nasir Zahirruddin Dagar et Fayaz Wasifuddin Dagar, chant
Mohan Shyam Sharma, tambour pakhavaj
Nilofar Dagar et Qamar Dagar, tanpura.

Le dhrupad, forme vocale la plus pure et la plus achevée de l'Inde de Nord a trouvé sa meilleure expression au sein de la famille Dagar qui, en cultivant cet art depuis dix-neuf générations a acquis une notoriété internationale.
Le dhrupad est aujourd'hui mondialement reconnu comme le chant classique par excellence de l'Inde du Nord. C'est le genre vocal le plus ancien qui ait survécu dans sa forme originelle; il était autrefois interprété dans les temples. Il s'agit d'une musique sacrée visant à faire communier l'auditeur avec le divin grâce à l'intensité de l'émotion que font passer les musiciens.
Le terme dhrupad vient de la contraction des deux mots sanskrits: dhruva (fixe) et pada (poème). Il se réfère donc à une composition poétique adaptée à un thème mélodique et rythmique déterminé. C'est une méditation sonore née de la psalmodie de la syllabe sacrée "om".
Le chant dhrupad se transmet oralement de génération en génération. Instrument privilégié de la méditation, la voix doit couvrir trois octaves et réaliser en souplesse les plus subtiles ornementations.
Le système musical du dhrupad, source même de toute la musique indienne, est construit sur les ragas (mode musicaux) et un répertoire de cycles rythmiques.
Il est composé de deux parties:
-L'alap est une longue improvisation méditative à partir de la syllabe "om", avec pour seul instrument d'accompagnement le luth tanpura dont les riches harmoniques libèrent en continu la note de base du raga. Les syllabes sont appuyées, rythmées et évoquent le tintement des cloches d'un temple dans le lointain. Le rythme s'accélère à la fin avec une succession de notes courtes menant en communion avec les artistes et l'assemblée vers un point culminant.
-C'est dans la deuxième partie qu'intervient le texte. Il s'agit à proprement parler du dhrupad, poème religieux accompagné par le pakhavaj, un tambour grave et sonore qui permet les variations les plus délicates. Ecrit tout d'abord en sanskrit, le dhrupad glorifie les divinités du panthéon hindou: Shiva, Ganesha et Krishna. Ce sont généralement des 'uvres de saints poétes du mouvement mystique de la bhakti (XIIe-XVe siècle) qui sont interprétées.

Les Dagar
La famille Dagar perpétue la tradition des chants dhrupad depuis dix-neuf générations. Actuellement elle est représentée par Ustad Nasir Zahiruddin Dagar et son neveu Fayaz Wasifuddin Gagar qui remplace son père Ustad Nasir Faiyazuddin Dagar, décédé en 1989.
Ustad Nasir Zahiruddin Dagar formait avec son frère, Ustad Nasir Faiyazuddin Dagar, le célèbre duo des Frères Dagar. Ensemble, ils contribuèrent de manière décisive à faire connaître au monde entier la tradition du chant dhrupad en duo, une spécialité de leur famille. Ils s'étaient acquis une renommée mondiale, participant à de nombreux festivals internationaux, notamment au Festival de l'Inde en Russie et au Japon.
Depuis 1989 ce nouveau duo des Dagar a donné des concerts dans le monde entier et a enregistré plusieurs disques en Inde et en Europe.

Origine géographique

Inde

Mots-clés

Cote MCM

MCM_1993_IN_S4

Date du copyright

1993

liste des contributeurs

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Inde. Chant Dhrupad avec les Dagar. Ustad Nasir Zahiruddin Dagar et Fayaz Wasifuddin Dagar, chant. Photos Inde 1993-03-23 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1993 1993