Ressource précédente
Ressource suivante

Japon. Le Kabuki vu par Lyu Hanabusa, photographe. Exposition

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Japon. Le Kabuki vu par Lyu Hanabusa, photographe. Exposition

Date

1983-06-08

Date de fin

1983-06-26

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Exposition

Description de la pratique

Japon 83. 8-26 juin 1983.
La Maison des Cultures du Monde et le Théâtre du Rond-Point Compagnie Renault-Barrault présentent au Théâtre du Rond-Point:
Exposition de photos:
LE KABUKI vu par Lyu HANABUSA photographe.

LE KABUKI
Le Kabuki : la réalité quotidienne, la vie des gens y sont reconstituées. Au merveilleux. Ses créatures sortent tout juste de notre imaginaire. Héros ou sublime ou ridicule, personnages courageux, lâches, nobles, misérables, qui se trouvent toujours dans des situations fantastiques ou grotesques, de vie, de mort, d'amour, de vengeance. Tout est possible dans les rêves, tout paraît. Tout est "montré": excessif, codé par l'inconscient, sublimé, stylisé à l'extrême.
Et des mots jaillissent, décousus mais percutants. "L'art se tient sur les frontières obscures qui séparent la réalité de non-réalité' Chikamatsu - auteur du XVIIe siècle - poursuit : le drame vise à exprimer la réalité, mais il convient quelque chose de contraire à la nature de la réalité".
Sur la scène, tout arrive : l'homme, la femme, le comique, le fou, le guerrier, le revenant, le vieillard, la vieille femme, se rencontrent, se déchirent, se sacrifient. Chacun d'eux a un comportement particulier. Voix, diction, maquillages, attitudes, danse, sont définis, codifiés, sous des lumières crues, par des fards et des costumes extravagants qui déterminent les personnages et leur caractère. Par ses conventions, le Kabuki se préserve du réalisme. La réalité défigurée, retrouve alors une brutalité et une pureté originelles. Il s'agit d'enchanter le spectateur, de le fasciner. Non par la surprise, car comme on sait ses classiques, il connaît déjà l'histoire. Ni au niveau intellectuel, le texte n'est pas au premier plan de la représentation. Mais par l'esthétique. Au niveau des sens. Pour le plaisir immédiat de l''il, de l'oreille. Pour une émotion à fleur de peau. Le Kabuki est un théâtre complet.
CORINNE BRET

Origine géographique

Japon

Mots-clés

Date du copyright

1983

Cote MCM

MCM_1983_JP_E2

Contributeur