Ressource précédente
Ressource suivante

Japon. Danse Butô. IKI, performance en solo de Ko Murobuchi. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Japon. Danse Butô. IKI, performance en solo de Ko Murobuchi. Spectacle

Date

1984-04-07

Date de fin

1984-04-13

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Danse

Description de la pratique

7-13 avril 1984.
Chorégraphie et mise en scène: KO MURORUSHI
IKI, spectacle en 6 tableaux a été créé par KO MUROBUSHI le 29 juin 1983 dans le cadre de "JAPON 83", à la Maison des Cultures du Monde.
"Un corps nu qui recherche avec courage ses propres origines sacrées : au-delà du bien et du mal, parce que toutes les choses sont bénies à la source - ceci est l'origine du Butô".
Ko Murobushi.

La danse "Buto" est née au Japon dans les années 60, en réaction à la fois contre le Japon traditionnel et conservateur et contre le Japon moderne et américanisé.
Cette recherche des racines profondes du Japon rejoint paradoxalement celle du déracinement des japonais : hommes sans identité, détournés de leur propre corps.
Partant de là, commence le travail de Ko Murobushi.
En pratiquant l'ascétisme dans diverses montagnes comme "Yamabushi" (moine itinérant dans les montagnes), Ko Murobushi réfléchissait déjà sur son corps déraciné et flottant au milieu du monde sacré et profane. A la suite de sa rencontre avec Tatsumi Hijikata, fondateur du "Buto", en 1970, il décide de travailler avec ce maître spirituel de la danse.
En 1974, Ko Murobushi fonde "ARIADONE", unique troupe féminine de danse Buto et créé de nombreux spectacles.
IKI, performance en solo est le fruit de la rencontre de Yo Murobushi, connu comme danseur de l'excès et chorégraphe de 1'Ariadone avec l'occident.
"Iki" est un mot japonais qui a plusieurs sens : souffle, chic, dandysme, mourir, vivre, aller, portée, etc'
A travers le thème constant de la momie, ce spectacle constitue une interrogation infinie sur l'origine du souffle ou de la force vitale, sur sa destination et sur les jeux de la vie et de la mort.
1'ouverture du corps, pense-t-il, sera réalisée par la prise de conscience de la correspondance entre l'extérieur et l'intérieur du corps perçue au moyen de l'échange respiratoire.
La circulation de l'air se fait silencieusement lorsque la momie est inspirée et incarnée par Ko Murobushi: voyage initiatique vers le néant.

IKI2
1er tableau NOIR
2ème tableau MOMIE
3ème tableau UDONKO "Enfant"
4ème tableau VIELLE FLEUR
5ème tableau BLANC "L'Hiver"
6ème tableau FINAL
Je crois que la passion qui soutient le "buto" est universelle de même que le jeu, qui n'a d'autre appui que la passion. Ceci dit, le corps est revêtu de l'innocence et de la misère, ou disons qu'il l'est de l'impossibilité d'assouvir nos désirs, en un autre terme, le thème de l'érotisme.
Si le Buto, né dans les années 60, pouvait se résumer dans l'expression "rebelle à tout", comme d'autres courants idéologiques et artistiques de l'époque, le buto d'aujourd'hui serait plutôt "acceptation du tout, dissipation des oppositions, multiplicité des rencontres".
Et cependant, je demeure toujours pris par un errance de ma passion. Mon corps erre, comme fatalement une roue, implusé par l'excès de mes désirs, dans des distances de toutes nature. J'essaie de calquer et décalquer le labyrinthe de mon corps sur le monde labyrinthique pour vivre, pour vivre et sentir la labyrinthe où se répondent tous les sens. Kô Murobushi.

Chorégraphie, mise en scène, danseur: Kô Murobushi
Musique: Meskaline, Osamu Goto, Kô Murobushi, Métal B, Bailero, Mozart, Sost Verdict, Andy Mackey
Création lumière: Hervé Bontemps
Son: Teru Shimada
Machiniste: Shô Takeuchi
Production: Maymi Satô, Kô Murobushi.

Chorégraphie

Origine géographique

Japon

Mots-clés

Cote MCM

MCM_1984_JP_S2

Date du copyright

1984

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Japon. Danse Butô. Iki, avec Ko Murobuchi. Photos Japon 1984-04-07 Photo numérique
Japon. Ko Murobushi dans "Iki" Butô. Inde, Sonal Mansingh, Bharatanatyam Odissi. Affiche Japon 1984-04-07 Affiche
Titre Localisation Date Type
Saison 1984 1984