Ressource précédente
Ressource suivante

Taïwan. Marionnettes à gaine "Maître Dji, le moine magicien". Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Taïwan. Marionnettes à gaine "Maître Dji, le moine magicien". Spectacle

Sous-titre

Troupe Wu-Chou-Yüan dirigée par Huang Haï-Daï

Date

1995-09-19

Date de fin

1995-09-21

Artistes principaux

Direction artistique

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Marionnettes, théâtre d’ombres

Description de la pratique

19-21 septembre 1995.
Maître marionnettiste HUANG Haï-Taï
Maître marionnettiste HUANG Lu-Tian
Voir programme TW.2-625
Texte des diapositives:
Scène 1 Séjour des Immortels
Personnage: Chu Dao-Yuan, alias l'Immortel de la Fleur de Prunier.
Chu:
Le bien est un pin et le mal une fleur; La fleur épanouie, au contraire du pin, se flétrit aux premières gelées blanches d'un matin.
Je suis l'Immortel de la Fleur de Prunier, mon nom est Chu Dao-Yuan'
' Sur le Mont des Neiges Blanches, j'ai suivi l'enseignement de mon Maître Li Han-Ling, taoïste accompli.
Accompagnant un moine de trois cent soixante-dix ans, mon Maître est allé parcourir le monde, ses monts, ses îles et ses fleuves'
'Parti depuis plusieurs années, il n'est pas encore revenu? Depuis quelque temps j'entends dire qu'au temple Ling-Yin du lac de l'Ouest il y aurait un fou du nom de Dji qui voudrait supplanter les "Trois Purs" du taoïsme par le "Triple Joyau" du bouddhisme'
'Nous autres taoïstes sommes en nombre infini alors que les bouddhistes ne sont qu'une poignée. Ce n'est qu'en l'an soixante, sous l'empereur Han Ming-Di, que le bouddhisme fut introduit, d'abord dans la province du Henan où fut fondé le temple Shao-Lin'
'Voulir à présent supplanter les "trois purs" par le "Triple joyau" ne m'inspire que dégoût. En l'absence de mon Maître, je vais moi-même aller trouver ce Dji le Fou.
Chu Dao-Yuan marche dans la campagne.

Scène 2 Le Temple Ling-Yin.
Personnages: Maître Dji, récitant des préceptes.

Dji:
Toujours tendre au respect des aînés, en tout faire preuve de piété. Pauvres ou fortunés, les hommes qui en sont dénués, vivent en vain. A quoi bon logis, riz, habits?'
Vastes sont le ciel et la terre'
'mais pour les réfractaires. Il faut sortir de l'égarement pour éviter le châtiment. Le ciel dispense félicité à qui respecte ses parents, chérit ses frères et soeurs et aime son conjoint'
'Savez-vous bien qui je suis?
Voix dans les coulisses: pas du tout!
Dji: Je suis Dji.
Voix dans les coulisses: Un djinn?
Dji: Non, vous avez mal compris. Je m'appelle Dji, d-j-i. C'est le nom que mon Maître m'a donné, c'est mon nom de moine. Je m'appelais avant Li Hsiou-Yuan'
'Mes parents ne sont plus de ce monde. C'est mon oncle qui m'a élevé et s'est occupé de mes biens. J'ai toujours été friand des repas végétariens des moines et souvent j'ai fugué pour aller en manger'
'Comme mon oncle s'y opposait, j'ai fini par venir ici, dans le temple Ling-Yin où je me nourris de l'ordinaire des moines et étudie les Canons du bouddhisme'
'Mon oncle aurait voulu me marier; il avait trouvé une demoiselle Liu, malheureusement, je me suis enfui avant le mariage et en ai fait une veuve non mariée. En fait, elle a des affinités avec le bouddhisme art apprend à surmonter les aléas de la vie'
'Patience, Mademoiselle, un jour nous gagnerons ensemble un monde plus serein. Aujourd'hui, mon Maître ne se sent pas bien; La lecture du Sutra de Diamant m'apprendra comment remédier à son mal.
Dji, chantant tout en marchant:
En hiver les champs sont inondés, la déesse Kuan-Yin il faut prier. Amithâba, Amithâba.
Les fleurs de lotus couvrent l'étang, demoiselle Chen mange à belles dents. Amithâba, Amithâba. Atchoum!'
'Zut, j'ai éternué.
Coulisses:`Comment un moine peut-il s'exprimer aussi vulgairement? Puer du nez!
Dji:
Mais non, j'ai dit que j'avais éternué, pas que vous puez du nez.
Eh, mais voilà qui m'a éclairci les idées. Maintenant j'y vois plus clair, mais pour savoir ce qui m'attend vraiment, je vais me frapper le front'
'Un, deux, trois, je vois quelqu'un qui me cherche, qui me cherche. Si je me dispute avec lui dans le temple, ça va effrayer mon Maître. Sortons plutôt!

Scène 3 Extérieur du Temple.
Personnages: Dji et Chu Dao-Yuan.

Dji: Maître taoïste, je vous salue! Amithâba misericordieux!.
Chu: Qui es-tu?
Dji: Je suis Dji du Lac de l'Ouest. Tout le monde m'appelle Dji le fou.
Chu: Avec des sandales mises à l'envers, tu ne peux être en effet que ce moine fou.
Dji: Tout à fait, Pardonnez-moi, en quel lieu êtes-vous Maître taoïste? Mais entrons plutôt dans le temple pour y converser autour d'une tasse de thé.
Chu: Pas question!
Dji: A voir votre colère, il y a sûrement une raison. Les moines taoïstes sont vertueux, les moines bouddhistes sont charitables. Tout le monde le dit et je ne comprends pas votre colère. Eclairez-moi!
Chu: Tu veux vraiment savoir?
Dji: Oui, oui.
Chu: Qu'est ce que c'est que cette histoire d'éradiquer les "Trois Purs" au moyen du "Triple Joyau"? Ce n'est pas toi qui dit cela?
Dji: Amithâba misericordieux! Que le Ciel m'en préserve! Je suis un moine charitable, vous êtes un moine vertueux'
'Comment peut-on parler d'éliminer les "Trois Purs" par le "Triple Joyau"? Qui dit pareille chose?
Chu: Une rumeur est parvenue à mes oreilles et je suis venu jusqu'au temple Ling-Yin pour te demander personnellement si c'est bien toi qui as dit cela.
Dji: Gardez-vous bien de toute méprise. Les religions sont très importantes en Chine, mais le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme ne forment en fait qu'une seule famille'
'Elles sont comme les fleurs rouges, les feuilles vertes et les racines blanches du lotus; elles forment une même plante.
Chu: Pas de balivernes! Où est ton Maître?
Dji: Avez-vous entendu parler du temple du Verbe de Bouddha en Inde? C'est là que se trouve mon Maître.
Chu: Ton Maître est en Inde au temple du Verbe de Bouddha?
Dji: Absolument, ce n'est un secret pour personne.
Chu: Vraiment?
Dji: Vraiment, vraiment! Mais il y a encore un endroit que vous ne connaissez-pas.
Chu: Quel endroit?
Dji: L'endroit exact où réside mon Maître.
Chu: Où ça?
Dji: Le temple du Verbe de Bouddha, c'est une façon de parler. Il se trouve en fait à Wu-Yi-Men. C'est un lieu que les esprits ne peuvent voir et que les Immortels ne peuvent concevoir'
'Tout le monde parle du temple du Verbe de Bouddha, mais mon Maître le Bouddha Tathâgata se trouve en fait dans le Chaos Primitif.
Chu: Le Chaos Primitif.
Dji: Oui!
Chu: Absurdes sottises!
Dji: Si vous les taoïstes ne voulez pas comprendre, alors c'est à désespérer.
Chu: Comment ça, je ne veux pas comprendre?
Dji: Le Chaos Primitif, ça existe vraiment. C'est en plein centre de la carte céleste, on appelle ce lieu Wu-Yi-Men. Le Chaos Primitif, c'est là que se trouve mon Maître.
Chu: Le Chaos Primitif '
Dji: Oui.
Chu: Vous les bouddhistes, d'où venez-vous?
Dji: Du même endroit que vous, les taoïstes. Les confucianistes recherchent le Juste Milieu, les taoïstes le Principe Originel, les bouddhistes la Loi Universelle. Tout cela revient au même. Pourquoi se disputer?'
'S'emporter sur une parole, ce n'est pas digne d'un taoïste, et dans ce cas je ne suis plus non plus bouddhiste.; C'est complètement ridicule. J'espère que vous me comprenez. Allons à présent boire une tasse de thé.
Chu: Inutile! Je voudrais simplement voir si tu as appris les arts martiaux du bouddhisme ou du taoïsme.
Dji: Pas question! Tout le monde va se moquer de nous si nous nous battons. Un bouddhiste qui se bat est un bouddhiste qui s'égare. Et les taoïstes, est-ce qu'ils ont le droit de se battre?'
'Le Tao n'est pas facile à gagner. Infiniment haut, il échappe au regard; infiniment dur, il ne peut être pénétré. On le croit devant et l'on avance, mais soudain il est derrière et l'on doit reculer. Il est difficile de gagner le Tao'
'Dans la casserole, le crabe se démène comme il peut, mais dès que l'eau se met à bouillir, c'est fini, il ne peut plus fuir. C'est dû à un manque de connaissances. Il en va de même pour nous deux. Discutons donc tranquillement, ça vaudra mieux que de nous battre.
Chu: Non, je sais que tu as des pouvoirs extraordinaires et je te demande de bien vouloir me montrer ce que tu sais faire.
Dji: Par la discussion, pas de problème. Il est bon que le bouddhisme et le taoïsme discutent.
Chu/ Non, il s'agit de voir qui de nous deux est le plus fort.
Dji: Se battre? Qelle honte! Comment des moines bouddhistes et taoïstes peuvent-ils se battre? C'est préférer sortir par la fenêtre plutôt que par la grande porte'
' Et ça serait du taoïsme, du bouddhisme? Sûrement pas! La violence n'a rien à faire là-dedans.
Chu: N'use pas ta salive et voyons qui est le plus fort.
Dji: Tu veux te battre?
Chu: Absolument!
Dji: Puisque tu ne veux rien entendre, les coups vont te faire comprendre.

Scène 4 Campagne.
Personnages: Dji, Chu, Dao-Yuan, le Général Céleste du Feu et le Général Céleste de l'eau.

Chu, défait: Ce Dji est vraiment terrible. Je ne peux rien contre lui, mais je voudrais bien voir s'il est aussi fort face à mon épée magique. Par le Ciel et par la Terre, va lui trancher sa tête de bonze!
Dji: Tiens, tiens, voilà une épée magique qui voudrait me décapiter. Je n'ai pas d'arme magique sinon les formules apprises de mon Maître. An-ba-ni-ma-laï-niu, que l'épée soit arrêtée!
Chu: Dji est vraiment très fort, il s'est emparé de mon épée magique. Mais j'ai une deuxième arme, le Cloue-coeur, qui va lui transpercer la poitrine. Vole!
Dji: Nan-wu, nan-wu, nan-wu, qu'il soit arrêté!
Dji: Et le voilà dans ma manche, ah, ah, ah! Cette ferraille rouillée n'a pas d'effet sur moi.
Chu: Tu t'es emparé de mon arme magique.
Dji: Encore, encore! Si tu en as encore, tu peux en envoyer, ne te gêne pas!
Chu: Maudit bonze, tu vas mourir.
Chu: Vraiment redoutable! Tu t'es emparé de mon épée magique et de mon Cloue-coeur comme si de rien n'était'
'Mais par mes amulettes, je vais demander à l'Empereur Céleste de dépêcher deux de ses généraux qui vont t'envoyer en enfer. J'enflamme une amulette, par le Ciel et par la Terre!
Dji: Qu'est-ce qui se passe ici?
Général Feu: Hé, toi!
Dji: D'où viennent ces deux là? D'où sortez-vous tous les deux?
Général Feu: Tais-toi! Tu ne me connais pas?
Dji: Non, quel Immortel, quel Esprit es-tu?
Général Feu: Je suis le Général Céleste du Feu.
Général Eau: Et moi le Général Céleste de l'eau.
Dji: Oh! Vous êtes au service de l'Empereur Céleste?
Général Feu: Tout juste. Tu es au courant?
Dji: Oui, je connais également ton Maître. Quelle affaire vous amène, Généraux Célestes?
Général Feu: Un Maître taoïste nous a appelés. Son amulette nous a amenés ici-bas. Nous devons t'envoyer en enfer.
Dji: Compris, compris. Je n'ai pas de raison de me quereller avec vous. Pourtant il suffit que quelqu'un vous demande de venir et vous accourez'
'Vous devriez avoir un comportement plus vertueux. L'Empereur Céleste est-il au courant de vos agissements?
Général Feu: Qu'est-ce que ça peut te faire? Ça n'a pas de rapport avec notre Maître. Nous sommes venus pour t'arrêter.
Dji: Vous pensez m'arrêter comme ça? Ecoutez, je vais vous poser une question. Si vous y répondez, alors je suis à vous. Sinon vous retournez d'où vous venez. N'oubliez pas que je connais votre Maître.
Général Feu: Tu nous prends pour qui? Nous savons répondre à tout.
Dji: Vraiment?
Général Feu: Vraiment.
Dji: Si vous répondez, je ne résisterai pas. Dans le cas contraire, vous rentrerez chez vous. Sinon l'Empereur sera mis au courant. Vous n'êtes pas sans reproche: vous êtes partis sans le prévenir.
Général Feu: Assez de bavardages! Que veux-tu nous demander?
Dji: Qui se tient derrière l'Empereur Céleste avec un drapeau noir?
Général Feu: Un autre Général Céleste bien sûr.
Dji: Son nom?
Général Feu: Comment il s'appelle?
Dji: Vous ne connaissez pas le nom de cet autre Général et vous voudriez me tuer? Vous êtes pourtant souvent avec lui. Laissez moi vous expliquer: soit vous savez soit vous ne savez pas, d'accord?
Général Feu: Comment il s'appelle?
Dji: Si vous ne la savez pas, vous rentrez chez vous?
Général Feu: D'accord!
Dji: Il s'appelle le Généralissime Gouverneur du Monde. Il est né en même temps que la mère du Démiurge Pan-Gu qui organisa le monde. La mère de Pan-Gu est la Sainte Gouverneur du Monde'
'Il porte le drapeau noir du soleil et de la lune, du Yin et du Yang, le drapeau le plus redouté du Cercle du Cycle Cosmique, une arme absolue qui précède l'armée céleste et celui qui le porte, c'est le Généralissime Gouverneur du Monde. Vrai ou faux?
Général Feu: Nous ne savons pas.
Dji: Alors partez!
Général Feu: Bien.
Dji: Les voilà partis; c'est très bien.
Coulisses: Pas si vite!
Chu Dao-Yuan réapparaît.
Dji: Qu'y a-t-il encore?
Chu: Tu as osé détruire mes armes magiques. L'un de nous deux est de trop.
Dji: Tu veux en finir?
Chu: Parfaitement. Et c'est toi qui va mourir.
Dji: Et bien, viens, je t'attends.
Dji: Tiens, prends ça! S'il faut t'anéantir, allons-y!'
'Où veux-tu donc aller? Tu sais te cacher sous terre. Quel enfantillage! J avais te donner une bonne leçon.
'Tu voudrais aller et venir à ta guise? Pas question! Avec ma formule magique, je vais te faire revenir et te faire voir qui est Dji le Fou. Abracadabra, reviens!
Dji: Tu en as assez vu?
Chu: Oui, oui! Rouge, jaune, bleu, vert, j'en ai vu de toutes les couleurs.
Dji: Tu en as vraiment assez vu?
Chu: Oui, oui! Si vous relâchez votre étreinte, je vous reconnais comme mon Maître.
Dji: Impossible! Je connais personnellement ton Maître, l'Immortel Li Han-Ling. Et tu crois que je pourrais lui prendre ses disciples? Pas question!
Chu: Vous vous méprenez. Il faut que vous compreniez que le savoir de Li Han-Ling est immense. Il a tout expérimenté et rien ne lui est étranger'
'Si j'étudie sous votre conduite le bouddhisme et ses rapports avec le taoïsme, Maître Lin ne pourra qu'approuver. Je suis sûr qu'il n'y trouvera rien à redire.
Dji: Vraiment?
Chu: Vraiment.
Dji: Bon, tu veux devenir mon disciple?
Chu: Oui, Maître. Vous avez épargné ma vie, permettez que je vous salue quatre fois.
Dji: Je t'en prie.
Chu: Si, si!
Dji: Bien, désormais tu vénéreras aussi mon Maître au troisième niveau du clocher du temple. Quand je te parlerai, tu écouteras et quand je te commanderai, tu obéiras sans hésitation.
Chu: Entendu.
Dji: Au temple de Ling-An, j'ai déjà reçu 36 disciples. Tu es le dernier et tu auras donc le 37ème rang. L'âge importe peu, tu seras au dernier rang.
Chu: Que je sois 37ème ou 38ème n'est pas important. Vous voulez que j'aille vénérer votre Maître?
Dji: Oui. Sais-tu qu'à Ling-An, on ne peut entrer et sortir à sa guise? Cette ville est un domaine impérial.
Chu: Domaine impérial?
Dji: Ling-An est la capitale des Song du Sud. Il y a les Song du Nord et les Song du Sud. Ici, c'est la capitale impériale. N'y circule pas qui veut.
Chu: En tant que taoïste, je devrais pouvoir sortir sans encombres.
Dji: Si je dis que non, c'est non. Si tu veux sortir, tu vas t'attirer des ennuis.
Chu: J'ai compris. Merci, Maître. Où souhaitez-vous à présent aller?
Dji: Un peu partout, sur les nuages. Un peu partout, sur les nuages. Je vais aller manger un bon rôti de boeuf ou de chien avec des amis.
Chu: Je vous suis.
Dji: Tu es mon 37ème disciple. C'est comme ça, en dépit de ton âge. Atchoum! J'éternue à nouveau. Je vais compter.
Dji: Zut, quel dommage! Chu Dao-Yuan, tes affinités avec moi sont fragiles. Tu n'as plus guère de temps pour être mon disciple. Les Immortels peuvent difficilement secourir ceux qui doivent mourir'
'Il faut te préparer à passer dans un autre monde. Peu après s'être trouvés, Maître et disciple vont devoir se séparer. Juste Ciel! Disciple!

Scène 5. Grotte des Fleurs de Pêcher.
Personnage: le démon Shan Chiao sous l'aspect d'un femme séduisante.

Shan: Sorti de la terre dans l'humidité, condensé en une goutte de rosée, j'ai pris forme humaine. Je n'ai pas l'intention de renaître dans une autre vie, mais préfère rester ici et dévorer tout ce qui vit'
'Je m'appelle Shan Chiao. Dans la grotte des Fleurs de Pêcher, je me suis perfectionné huit cents ans durant auprès de mon Maître, l'Immortel des Cinq Nuées. Il pratique sa sagesse depuis plus de trois mille ans, moi depuis huit cents ans'
'Depuis cette grotte, j'ai parcouru le monde à dos de nuages en quête d'un beau garçon que je puisse ramener ici pour renforcer mon principe féminin à l'aide de son essence virile et ainsi connaître l'Immortalité'
' Aujourd'hui, n'ayant rien à faire, je vais me rendre dans le site enchanteur de Hangchow et me mêler à la foule qui admire les reflets de la lune dans le lac. Si j'arrive à trouver un beau garçon, je le ramènerai ici.

Scène 6 Pavillon d'Etudes et Jardin.
Personnages: L'étudiant Han Wen-Mei, son serviteur et Shan Chiao.
Han: Il convient d'étudier poèmes et Classiques, de connaître le passé et le présent. Richesse et fortune sont l'affaire du destin. Gloire et honneurs viendront en leur temps. J'ai pour nom Han et pour prénom Wen-Mei'
'Mon père s'appelle Han Cheng. Ma famille est fort riche et tout le monde m'appelle Monsieur. Mon père est un homme très bon qui aide les pauvres, paye pour leurs funérailles, fait réparer des ponts ou construire des routes. Tout le monde l'appelle Monsieur'
'Je suis son fils unique. Mes parents m'aiment comme la prunelle de leurs yeux et m'ont offert ce pavillon pour que j'y étudie. Je viens ici pour commencer à étudier. Serviteur!
Serviteur: Qu'est-ce qu'il y a?
Han: Apporte le thé quand il sera prêt. Je vais étudier un peu.
Serviteur: Entendu, étudiez et je vais faire bouillir le thé. Je vous l'apporterai ensuite.
Han: Fais bien attention!
Serviteur: Ne vous inquiétez pas!
Han: Je vais étudier les Quatre Livres et les Cinq Classiques. Ouvrons un peu ces volumes.
Shan Chiao s'introduit dans le jardin endort Han Wen-Mei et s'empare de lui.
Shan: Il est à moi. Je vais l'emporter dans la grotte des Fleurs de Pêcher.
Serviteur: Maître, le thé est prêt. Venez vite le boire. Maître'Maître!
Pourquoi ne répond-il pas? Tiens, une chaussure! Et personne! Maître, Maître!
Serviteur: En apportant le thé, j'ai vu une ombre noire filer en coup de vent vers la porte et plus de Maître! Si je ne trouve pas, quelle explication donnerai-je à son père? Je vais voir dans le jardin.
C'est vraiment terrible, je ne le trouve pas non plus dans le jardin, ni même dans la salle d'eau. Allons vite rapporter cela à son père. C'est horrible!

Scène 7. Salon
Personnages: Han Cheng et le serviteur.

Han Cheng: Très occupé par mon oisiveté, j'ai dormi jusqu'à ce que le ciel de l'Est s'empourpre. L'harmonie des êtres et des saisons m'emplit d'une joie paisible; Je m'appelle Han Cheng'
'Je suis originaire de Santan-Yingyue; ma femme a pour nom He; nous nous aimons tendrement. Elle m'a donné un fils nommé Wen-Mei, mais pas de fille. J'espère que ce fils aura à son tour des enfants'
'Je lui ai fait construire un pavillon d'études et je souhaite qu'il fasse une brillante carrière. Mais je sens mes paupières qui tressaillent; quelle en est donc la cause?
Serviteur: Maître, Maître!
Han Cheng: Qu'y a-t-il?
Serviteur: Maître, c'est horrible!
Han Cheng: Quoi donc?
Serviteur: Le jeune Maîtreétudiait pendant que je préparai le thé. Une fois le thé prêt, je suis allé le lui porter, mais je n'ai trouvé personne'
'Je n'ai vu qu'un nuage noir à la porte d'entrée et il restait sur le sol une chaussure. J'ai également cherché en vain dans tout le jardin. Je ne sais quel démon l'aura enlevé.
Han Cheng: Aah!
Serviteur: Maître, réveillez-vous, réveillez-vous!
Han Cheng: Aah!
Serviteur: Maître, calmez-vous. Je vais mobiliser tous les précepteurs pour retrouver votre fils et l'arracher au démon.
Han Cheng: Faites vite! Prenez des armes et allez dans le jardin capturer le démon.
Serviteur: Vous tous, accourez! Sur ordre de notre Maître, allons dans le jardin chercher notre jeune Maître et capturer un démon. Les précepteurs aussi!
Han Cheng: Serviteur!
Serviteur: Maître?
Han Cheng: Conduis-les!
Serviteur: Suivez-moi!

Scène 8. La Jardin
Personnages: Han Cheng, le serviteur et les précepteurs.

Serviteur: Nous avons cherché partout sans trouver âme qui vive. Que faire?
Han Cheng: Ma femme et moi avons mis tous nos espoirs en ce fils. J'ai toujours bien agi, mais je ne suis pas récompensé. S'il arrive du mal à mon fils, j'en serai à jamais inconsolable; Le Ciel s'est joué de moi, quel malheur!
Serviteur: Maître, ne pleurez pas, j'ai une idée.
Han Cheng: Quelle idée?
Serviteur: Le monde afflue pour la fête de la lune. Nous allons rédiger une centaine d'affiches et les coller partout pour que tous les gens qui viennent admirer le paysage les voient'
'Celui qui aura des informations sera récompensé de mille pièces d'or et celui qui ramènera notre jeune maître en recevra deux mille. Ainsi tout le monde se mettra à la recherche du jeune maître. Ne pleurez pas'
'Confucius a dit "Qui se stabilise se calme, qui se calme réfléchit, qui réfléchit parvient au but." Nous allons nous calmer et réfléchir.
Han Cheng: Tu as raison, écris vite des affiches et va les coller.
Serviteur: Rentrons dans la maison.
Han Cheng: Je te suis.

Scène 9. Extérieur du Temple.
Personnage: Chu Dao-Yuan

Chu: Je viens de rendre un respectueux hommage au Maître de mon Maître. Il me semble que son état s'améliore; Comme mon Maître m'a dit que je ne devais pas sortir, je ne sais que faire'
'Mais j'ai du mal à croire que marcher un peu pourrait constituer un délit. Allons, je vais me promener un peu hors du temple.
Comme c'est étrange! Une nuée sinistre avance vers le nord. Bah, nous verrons bien.

Scène 10. Extérieur, Panneau d'Affichage.
Personnages: Le serviteur, les précepteurs, Chu Dao-Yuan.

Serviteur: C'est bien, vous avez rédigé et collé 300 affiches pour attirer l'attention des gens. Ainsi, nous retrouverons plus vite notre jeune Maître. Attendons un peu que les gens viennent s'informer.
Précepteur: Oui, attendons un peu.
Serviteur:Nous attendons depuis longtemps mais parsonne ne semble intéressé.
Coulisses: Me voilà.
Chu: Amis, que regardez-vous ainsi?
Serviteur: Voyez par vous-même.
Chu lit le texte.
Chu: Je comprends, le fils de Monsieur Han a disparu et il y a une récompense de mille pièces d'or pour qui fournira des informations.
Serviteur: Exactement.
Chu: Et deux mille pour qui le retrouvera.
Serviteur: C'est cela. Puis-je vous demander votre nom?
Chu: Je m'appelle Chu Dao-Yuan. Je suis élève de Maître Dji du temple Ling-Yin.
Serviteur: Quelle heureuse coïncidence! Il n'est personne que mon Maître vénère plus que Maître Dji, le Bouddha incarné. Souvent, il lui fait des dons. Accepteriez-vous de venir voir mon maître?
Chu: Volontiers. Montrez-moi le chemin.
Serviteur: Suivez-moi.
Scène 11. Salon.
Personnages: Han Cheng, le serviteur et Chu Dao-Yuan.

Han Cheng, désespéré: L'affliction m'envahit, mon coeur est plein de soucis. J'espérais tout de ma descendance, mais mes espoirs sont ruinés. Comment retrouverai-je la sérénité?
Serviteur: Maître, j'ai une bonne nouvelle.
Han Cheng: Quelle nouvelle?
Serviteur: Alors que j'étais devant une affiche, un taoïste nommé Chu Dao-Yuan s'est présenté. Il est élève de maître Dji. Il a des informations.
Han Cheng: Vite! J'ai un immense respect pour Maître Dji, le Bouddha incarné. Invite ce brave homme à entrer.
Serviteur: J'y cours.
Han Cheng: Il est le bienvenu.
Han Cheng: Asseyez-vous, je vous en prie.
Chu: Monsieur Han!
Han Cheng: Oui.
Chu: Vous emblez attristé, quelle en est la cause?
Han Cheng: Mon fils Han Wen-Mei a disparu hier soir. Nous ne l'avons pas retrouvé, aussi ai-je fait poser des affiches promettant une récompense. Vous savez certainement quelque chose.
Chu: En effet, je soupçonne quelque chose. En sortant du temple Ling-Yin, J'ai aperçu un nuage maléfique qui volait vers le nord-ouest. Par la divination des hexagrammes, j'appris que votre fils était dans le nord.
Je vais vous le ramener afin que père et fils soient à nouveau réunis.
Han Cheng: Merci infiniment. Puis-je vous demander votre nom de moine?
Chu: J'ai pour nom Chu et pour prénom Dao-Yuan. Mais mon nom de moine est l'Immortel de la Fleur de Prunier.
Han Cheng: Je vous serai éternellement reconnaissant d'avoir mis toute votre énergie à la recherche de mon fils. Vous serez mon hôte pour un repas végétarien.
Chu: Je vous en prie. A présent, je dois vite partir pour le mont des Fleurs de Pêcher.
Han Cheng: Je vous raccompagne.
Chu: Je vous en prie.
Serviteur: Maître, il est en route. Ce moine sait ce qu'il fait, on voit que son savoir est immense. Il a sûrement appris de grandes choses. Sinon, comment saurait-il que le jeune maître se trouve dans le nord?
Han Cheng: Tu as raison. Il nous rapportera de bonnes nouvelles.

Scène 12. Grotte des Fleurs de Pêcher.
Personnages: Shan Chiao, Han Wen-Mei

Shan: Jeune homme'
Han: Aah'
Han, reprenant ses esprits: démoniaque femelle, par quel sortilège m'as-tu mené ici?
Shan: Apprend que je suis Chang-E, divinité de la lune'
'Pour avoir commis une faute grave dans le Palis, j'ai failli être condamnée à mort. Mais en raison de mes mérites passés, les princes célestes sont intervenus en ma faveur et j'ai été envoyée sur terre pour expier ma faute'
'Toi et moi nous sommes connus dans une vie antérieure. Comme je suis Chang-E, j'ai pu te porter jusqu'à la grotte des Fleurs de Pêcher. Nous allons nous y unir et constituer une famille. Plus tard, je m'en retournerai dans le Palais de la lune.
Han: Mensonges! Tesparoles de démon ne sont que tromperie, leurre d'un monstre de perversité qui veut se faire passer pour un agneau. Tu voudrais m'exciter, mais tu oublies que pour se marier, il faut être deux à le vouloir'
'Tu t'es servie de tes pouvoirs démoniaques pour me traîner ici. Quand mon père le saura, il te poursuivra devant le tribunal et tu seras arrêtée.
Shan: Le tribunal ne peut rien contre moi. Je suis une divinité. Et pour ce qui est de m'arrêter, ça n'est pas si facile. Mais pourquoi tant t'inquiéter? Les pêchers sont en fleurs; vient te promener et dissiper tes soucis'
'Dans quelques jours, je te ramènerai chez toi et je verrai tes parents. Ainsi nous aurons une réunion de famille. Ne sont-ils pas mes beaux-parents?
Han: Foutaises! Tes beaux-parents? Tu parles!
Shan: Si tu ne fais pas ce que je veux, tu ne rentreras pas chez toi. Compris?
Coulisses: Doucement!
Shan: Qui es-tu?
Chu: Shan Chiao la hardie!
Shan: Qui es-tu?
Chu: Je m'appelle Chu Dao-Yuan, je suis disciple du Maître zen Dji. Tu as beau avoir travaillé 800 ans durant à la pratique de la vertu, il te faut encore progresser. Pour accéder au Ciel, il te faudra une vertu immense'
Mais toi qui oses encore enlever de jeunes hommes pour les déposséder de leur énergie mâle, je doute que tu trouves grâce devant la Loi Céleste. J'ai de la sympathie pour toi'
'Je vais donc ramener ce jeune homme et te laisser partir pour le mont des Cinq Nuées où tu t'amenderas, et tout rentrera dans l'ordre.
Shan: Et si je refuse?
Chu: Alors, je pourrais me fâcher.
Shan: Chu Dao-Yuan!
Chu: Oui?
Shan: Tu n'hésites pas à arracher une femme à celui qui l'aime/
Chu: Calomnies! En tant aue moine, comment pourrais-je faire une chose pareille? En voulant arracher à ce jeune homme son essence vitale, tu atteins le comble de l'abomination. Sois certaine que je ne te laisserai pas en paix!
Shan: Très bien, nous allons donc pouvoir nous mesurer.
Chu: Jeune homme, reculez un instant.
Shan: Et vite!'
Chu: En enlevant ce jeune homme, tu enfreins la Loi Céleste. Je t'avertis, si tu n'écoutes pas mes conseils, l'un de nous sera de trop.
Shan: Viens donc un peu!
Shan: Chu Dao-Yuan, tu es vraiment très fort, mais le plus fort n'est pas qui tu crois. Mon Double Soleil magique va t'apprendre qui je suis. Regarde! Soleils, volez!

Terrassé par le Double Soleil Chu Dao-Yuan perd ses pouvoirs magiques: Ah!
Shan: Où as-tu appris à te battre? Te voilà ficelé. Je vais te prendre ta moelle, t'arracher le coeur et le foie. En les mangeant, je m'assurerai l'immortalité. Regarde, je suis allé chercher pour cela un poignard de bronze.
Coulisses: Amithâba!
Dji Apparaît.
Shan: Qui es-tu?
Dji: Dji le Fou, du temple Ling-Yin du Lac de l'Ouest.
Shan: C'est donc toi Dji le Fou?
Dji: Oui. Eh, mais tu es Shan-Chiao!
Shan: Tiens, tu sais cela.
Dji: Si je ne le savais pas, comment pourrais-je venir te trouver? Mon élève n'a pas voulu m'écouter'
Résultat: tu l'as fait prisonnier, il a perdu tous ses pouvoirs et n'est plus qu'un homme ordinaire. En plus, tu veux son coeur et ses tripes. On ne saurait être plus brutal'
'Mais je t'avertis, je connais ton Maître, l'immortel des Cinq Nuées, qui cultive la vertu depuis plus de trois mille ans. Tu devrais comme lui cultiver ton âme. C'est qu'il y a de la concurrence pour accéder au club des Immor

Origine géographique

Taïwan

Mots-clés

Date (année)

1995

Cote MCM

MCM_1995_TW_S4

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Taïwan. Marionnettes à gaine: La troupe Wu-Chou-Yüan dirigée par Huang Haï-Taï. Photos Taïwan 1995-09-19 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
Saison 1995 1995