Ressource précédente
Ressource suivante

Irak. Mounir Bachir, maître du 'oud. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Irak. Mounir Bachir, maître du 'oud. Spectacle

Date

1987-11-18

Date de fin

1987-11-19

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

MOUNIR BACHIR, Maître du 'Oud.
Irak, 18-19 novembre 1987, Maison des Cultures du Monde
Mounir Bachir est né à Mossou1, en 1930, dans une vieille famille de musiciens irakiens. Il fait six ans d'études à l'Institut de musique arabe de Bagdad où il prend Chérif Muhyiddin comme maître.
Depuis, il fascine ses auditoires arabes et internationaux grâce à son 'Oud, dont il joue avec une virtuosité prodigieuse et par son talent pour passer à son gré d'un Maqam (mode) à l'autre.
"La musique de Mounir Bachir prend sa source dans la tradition arabe authentique. Sans quitter la pureté des origines, il façonne la structure modale du Maqam et suscite une atmosphère chargée d'émotion. Dans tous ses récitals, il interprète la forme musicale traditionnelle du Taqsim (représentation instrumentale du modèle tonal-spatial de la structure modale: le Maqam). Les longs silences qu'il observe comptent parmi les instants les plus prenants de son interprétation des Maqam. Dans ces silences, Mounir Bachir semble échapper, pour ceux qui l'écoutent, au temporel.

Quiconque a déjà entendu Mounir Bachir ne peut que rejoindre le jugement des critiques qui l'appellent le messager du style traditionnel, l'innovateur de la musique arabe classique, le
maître, l'Emir du oud.
"' A l'instar des mystiques de l'Ecole de l'Unité, il sollicite au maximum l'entendement: sa musique demande le même effort intellectuel, la même attention que les paroles d'un sage".
Mounir Bachir a trouvé une réponse réellement satisfaisante et convaincante au problème de l'évolution de la musique arabe traditionnelle que l'on croyait insoluble: il a trouvé des possibilités de "créer du neuf sans toutefois déformer l'ancien ni détruire les caractères authentiques de cette musique".
Chez Mounir Bachir, le Taqsim comporte plusieurs points culminants.
L'instrument dont il joue habituellement est fabriqué, d'après ses instructions par Fadil Awad, grand luthier de Bagdad. Il a cinq cordes doubles et une corde grave supplémentaire placée à côté de la corde la plus aiguë. Son utilisation des harmoniques et son jeu dans des positions inaccoutumées confèrent à ses Taqsim une qualité sonore originale et peu conventionnelle. Il touche les cordes grâce à une plume d'aigle fendue.
Depuis 1973, Mounir Bachir est le Directeur du Département des Affaires musicales à Bagdad. Il est aussi Président du Comité National de la Musique de l'Irak, Secrétaire Général de l'Académie Arabe de Musique et membre du Comité Exécutif du Conseil International de la Musique
(UNESCO), créateur et Directeur du Festival de Babylone (sept. 1987).

Origine géographique

Irak

Mots-clés

Cote MCM

MCM_1987_IQ_S1

Date du copyright

1987

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Saison 1987 1987