Ressource précédente
Ressource suivante

Île Maurice. Musiciens de l'île Rodrigue. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Île Maurice. Musiciens de l'île Rodrigue. Spectacle

Date

1983-04-29

Date de fin

1983-05-04

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

29 Avril Théâtre de l'Alliance, Paris
4 mai Théâtre de la ville de Rennes.

Les segatiers de l'Île Rodrigue

Lîle Rodrigue appartient à l'île Maurice et... pourtant les Mauriciens dédaignent un peu ce rocher de pêcheurs plongé dans l'Océan Indien à 600 km au Nord de leur côte. Si bien que les 35.000 habitants de l'île d'origine afro-malgache et fortement christianisés souffrent d'isolement. Revers de la médaille, la musique de cette île reste la plus pure de tout l'archipel.

Rodrigue commence à sortir de son isolement et entend bien affirmer son identité culturelle par la présence au Festival de 25 de ses membres. Cette venue est un évènement si l'on sait que ces musiques n'ont jamais quitté le sol natal.
Jambes fines et nues, pieds battant les rythmes, jupons blancs empesés tourbillonnants au dessus des jupes de couleurs, bracelets qui tintent, chemises trempées de sueur' et par dessus tout la note grave-aiguë des larges tambours vibrants, aussi beaux dans les mains noires, nerveuses, que des objets d'art inconnus. Les 25 corps lancés dans la danse folle d'une île lointaine ne manqueront pas de séduire les spectateurs qui n'auront plus qu'un désir : se jeter dans le rythme.


Le Sega est une musique au rythme frénétique. Le "Sega-tambour" précède le "Sega barré ou coupé", beaucoup plus trépidant.
Rodrigue peut s'enorgueillir du Sega le plus intact de toute la région. Dans le Sega, la danse reste inséparable de la musique.

Les instruments de base sont
- le "Ravanne" (peau de chèvre tendue sur un cercle de bois préalablement chauffé au feu de bois)
- le "Maravane" (graines enfermées dans une boîte)
- triangle (en métal)
La rapidité d'exécution du Sega est étonnante.
Dans l'île Rodrigue la tradition veut que le chant soit l'apanage des femmes, l'homme n'intervenant que dans les romances a capella, généralement interprétées lors des noces.
Les chants sont composés de phrases créoles, d'onomatopées répétées à satiété.

"Un rythme frénétique rend paradoxale l'assimilation par ces descendants d'esclaves des danses de cour de la fin du XVIIIe siècle français."
Un Rodriguais doit savoir "piquer" un Sega-tambour et s'adonner l'instant d'après à la valse, au quadrille, à la polka, au scottish, à la mazurka" soutenus par l'accordéon diatonique et une forme rudimentaire du "Bobre" (l'arc musical monocorde)".

(D'après les notes de Jacques Maunick).

Origine géographique

Maurice

Mots-clés

Date du copyright

1983

Cote MCM

MCM_1983_MU_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Saison 1983 1983