Ressource précédente
Ressource suivante

Espagne. Le Public de Federico Garcia Lorca. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Espagne. Le Public de Federico Garcia Lorca. Spectacle

Sous-titre

par le Theatro Del Sur

Date

1995-11-30

Date de fin

1995-12-03

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Théâtre

Description de la pratique

30 novembre-3 décembre 1995
Mise en scène: Franciso Ortuno
Avec
Ramon Aparicio directeur
F.M Poika homme 1
Miguel Angel Butle homme 2
Claudio Vegal homme 3
Joaquin Ramirez un grelot
Constantino Renedo centurion
Claudio Santana enfant
Marcial Alvarez pampre
Luis Salguero cheval noir
Chefra Castilla empereur
Alicia Cifredo Julieta
Teresa Pardo costume d'Arlequin
Faustina Camacho costume de danseuse

Production, Mariano Sanchez / Scénographie, Miguel A. Butler et Francisco Ortuno / Conception des costumes, Miguel A. Butler / Réalisation des costumes, Javier Fernandez, Capilla Vallecinos et M. Angeles Cano / Musique originale, Nicolas Medina / Assistant à la mise en scène, Teresa Pardo et Constantino Renedo / Lumière, Joaquin Ramirez / Son, Julian Penafiel / Accessoires et rideaux, Isabel Soto (La Diabla) / Consultant littéraire, M. Clementa Millan / Documentation, Nicolas Morcillo / Assistant à la production, Joaquin Ramirez / Administration, Lola Martin Rubino.

Crée en 1933, El Publico est un témoignage du malaise de l'auteur, à la recherche de nouvelles orientations pour son théâtre. À l'époque, il jouit du succès du Romancero gitano. Son séjour à New York (à partir de 1929) marquera le début d'un cycle de style surréaliste qui donnera lieu, côté poésie à Poeta en Nueva York et, côté théâtre à Asi que pasen cinco anos (1931) et El publico. Avec cette pièce, nous avons affaire à un Lorca complexe s'adonnant à l'introspection. À l'écoute des influences avant-gardistes et classiques, il se livre comme dans aucune autre de ses productions théâtrales.
Explosion de liberté créatrice, El publico aborde le problème de l'authenticité du théâtre de ces années-là, marquant la différence entre l'authenticité proposée par le nouveau théâtre et le conventionnalisme auquel le public a été habitué jusqu'alors.
Ce dernier, représentant des conventions sociales, nie toue manifestation des forces naturelles, tandis que le premier nous oblige à nous créer des masques pour cacher nos plus intimes vérités. Afin de résoudre ce dilemme, Lorca met en pratique des techniques très actuelles, en suivant des procédés inspirés par Pirandello et en mettant à profit les nouvelles possibilités du Surréalisme, qui avait germé en Espagne à la fin des années 20.

THEATRO DEL SUR
La compagnie entame son activité en mai 1995 à Grenade. Elle se structure autour d'une équipe formée de techniciens et d'acteurs. Cette équipe se complète en fonction des besoins de chaque création. Jusqu'à maintenant, elle a réalisé les productions suivantes: El Testigo de F. Quinones (1986-1987); El Adefesio de R. Alberti (1988-1989); El ùltimo dios de J.G Larrondo (1994) ; Historia del un soldado de Stravinsky (1994) ; El publico de F. Garcia Lorca (1995-96); Ces spectacles ont fait l'objet de grandes tournées parmi les Festivals et Circuitos d'Espagne.
Elle a obtenu le Prix Ideal des moyens de communication de Grenade en tant que meilleure compagnie de la saison en 1988 et le prix Trovador pour le meilleur spectacle de la saison en 1993.
Actuellement elle coordonne la programmation du théâtre Alhambra de Grenade, salle subventionnée par la mairie de Grenade, le Conseil Général, le secrétariat à la Culture e la Junta d'Andalousie et le ministère de la Culture. Elle est elle-même subventionnée par la Mairie de Grenade et membre de l'Association des compagnies de Théâtre d'Andalousie (ACTA)

LA PRESSE
"Lorca sans masques. Un spectacle magnifique, avec une interprétation de taille et une mise en scène courageuse'l'ensemble est d'une grande beauté avec une scène finale qui vous prend aux tripes."
El Diaro Vasco

"Des hommes, des chevaux, des applaudissements. Une touche exquise dans les scènes les plus charnelles, un panel d'artistes qui savent passer du poétique au hippique avec fluidité et un décor envahi par le regard du Dieu Argos, celui aux mille yeux, font la singulière beauté d'un travail si excellent."
Idéal

Textes

Mise en scène

Origine géographique

Espagne

Mots-clés

Cote MCM

MCM_1995_ES_S5

Date du copyright

1995

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Saison 1995 1995