Ressource précédente
Ressource suivante

Espagne. Flamenco. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Espagne. Flamenco. Spectacle

Sous-titre

El Chocolate et Nino Carrion, guitare. Esperanza Fernandez et Miguel Angel Cortès, guitare ; Miguel Vargas et Luis Pena, palmas

Date

2000-05-13

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

13 mai 2000
Un des derniers grands monstres du cante jondo, Antonio Nuñez Montoya, EL CHOCOLATE, est né à Jerez de la Frontera (province de Cadix) en 1931. Ce Gitan plein d'élégance, authentiquement andalou, représente la ligne classique et pure du flamenco. Dès l'âge de neuf ans, il chante dans les tavernes de la Alameda de los Hércules dans les environs de Séville où il réside depuis sa plus tendre enfance. Plus tard il se produira avec de grands artistes comme Tomás Pavón, La Niña de los Peines, Vallejo, Caracol et la Pompi. Un de ses premiers maîtres fut El Sordillo de Triana et il donna son premier concert avec El Niño de Azuaga au Teatro Zorrilla de Melilla avant de devenir la vedette du Casino de l'Exposition de Séville.
Sa carrière est fortement marquée par sa participation à de nombreux festivals andalous, à une époque 'la fin des années cinquante' où ceux-ci prennent toute leur ampleur. Cela ne l'empêche pas de continuer à chanter de temps à autre dans les peñas de flamenco ou dans des spectacles.
Très vite il devient l'un des grands noms du flamenco andalou. Son style, plus intuitif qu'institutionnel, en fait le dépositaire de racines gitanes profondes et authentiques. Parmi les prix qui lui sont décernés citons le Premio Pastora Pavón du 2e Concours National d'Art Flamenco de Cordoue, le prix Placa de Plata du 4e Festival de Cante Jondo de Mairena del Alcor, le Prix National de la Cátedra de Flamencología (1969) et enfin le prix Il Giraldillo del Cante de la 4e Biennale de Séville (1986). Par ailleurs, son importante discographie témoigne de collaborations avec les meilleurs guitaristes de flamenco. Parmi ses prestations récentes, les plus remarquées sont sa participation à l'hommage à Federico Garcia Lorca au Teatro Espanol de Madrid, et sa contribution au succès retentissant du spectacle Flamenco Puro à New York en 1986, ainsi que le martinete qu'il chante au Teatro de la Maestranza de Séville la veille du centenaire de la naissance de Garcia Lorca dans le cadre du spectacle Mañana Hace Cien Años (juillet 1998).
El Chocolate possède une voix qui peut être comparée à celle du légendaire Manuel Torre mais avec une inflexion très particulière qui fait de cet artiste une des figures les plus marquantes du cante jondo.
Toujours dérangeant, toujours expressif, El Chocolate est un des derniers porte-parole de toute une génération de maîtres du sonidos negros.

"Le timbre particulier de sa voix, à la fois nasal et vibrant, est particulièrement adapté aux chants les plus "gitans" : martinetes, siguiriyas, soleares, bulerías et tangos. C'est une de ces voix "étranges" forgées par la souffrance gitane, une voix 'qui fait mal'. "(Bernard Leblon)

Niño Carrión est le nom de scène du guitariste Antonio Carrión Jiménez, né à Séville en 1964 dans une famille de grande tradition flamenca. Son père, le chanteur Cancuna, a accompagné Antonio Mairena lors de ses premières apparitions publiques
Son premier enregistrement, réalisé à l'âge de treize ans, marque le point de départ d'une importante discographie de sevillanas, de flamenco puro, enregistrés avec Fernando Mairena, José Galánn Curro Malena.
Il participe dernièrement au collectif Dos Mundos Cantan et accompagne de nombreux artistes tels que Jesús Carrillo, Emilio Catello, Nano de Jerez, Chano Lobato ainsi que Manuel de Paula dans sa tournée Cantes Autóctonos réalisée par la Fédération de Peñas Flamencas.
Il reçoit en 1990 le "Madroño Flamenco" de la Peña el Madroño de Montellano et se retrouve finaliste au concours national de guitare de Cordoue. Son jeu, quoique très personnel, dénote aussi les influences de Melchor Mairena, Niño Ricardo, Manolo de Huelva et Paco de Lucia.


Gitane née dans le quartier de Triana, au sein d'une famille de chanteurs, guitaristes et danseurs réputés, ESPERANZA FERNÁNDEZ a le flamenco dans le sang; sa voix délicate, précieuse, voilée, et son talent lui permettent d'interpréter des styles distincts et variés. Dès sa première apparition à seize ans, elle est première chanteuse dans El Amargo, spectacle de Mario Maya. Depuis, sa carrière la conduit à côtoyer sur scène des artistes de la renommée de Paco de Lucia, Camaron de la Isla (avec lequel elle collabore pour l'enregistrement de son dernier disque Potro de rabia y miel), Rafael Riqueni, Enrique Morente. Esperanza Fernández s'affirme aujourd'hui comme une des figures indiscutables du flamenco.
Ne reculant devant aucun défi, son sens impressionnant de la mesure, son harmonie, une voix riche en nuances et une grande élégance lui permettent de s'ouvrir aussi bien aux chemins les plus traditionnels du flamenco qu'à des expériences proches de la fusion et du métissage musical.
En 1994, elle participe aux côtés d'Enrique Morente au spectacle A Oscuras, n des plus grands succès de la 7e Biennale de Flamenco célébrée au Teatro de la Maestranza de Séville. En 1995 la Consejeria de Cultura de la Junta de Andalucia lui décerne le Prix Andalucia Joren de Flamenco.
Depuis, elle collabore régulièrement avec l'Orquesta Joren d'Andalusia, interprétant en concert L'Amour sorcier de Manuel de Falla. En 1996, à l'occasion de l'année Falla, elle en enregistre la version originale de 1915 (version de ballet) avec l'Orquesta Ciudad de Barcelona et donne vie au personnage de Candela au Teatro Lara de Madrid.
En 1997, Yehudi Menuhin l'invite à participer aux concerts "Voix pour la paix" aux côtés de stars internationales comme Myriam Makeba ou Noa.

Origine géographique

Espagne

Mots-clés

Date du copyright

2000

Cote MCM

MCM_2000_ES_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Espagne. Flamenco. Photos Espagne 2000-05-13 Photo numérique
Espagne. Flamenco. Photos Espagne 2000-05-13 Photo numérique
Espagne. Flamenco. Photos Espagne 2000-05-13 Photo numérique
Espagne. Flamenco. Photos Espagne 2000-05-13 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
4e Festival de l'Imaginaire 2000