Ressource précédente
Ressource suivante

Portugal. Cristina Branco, la jeune voix du fado traditionnel. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Portugal. Cristina Branco, la jeune voix du fado traditionnel. Spectacle

Sous-titre

pour la première fois en France avec Custodio Castelo à la guitare portugaise

Date

1998-11-18

Date de fin

1998-11-19

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

18-19 novembre 1998
Cherchant ce que la tradition a de meilleur à donner, Cristina Branco la revitalise par l'authenticité de son interprétation. Sa voix et sa sensibilité oeuvrent pour trouver ce chemin expressif des textes et de la musicalité du fado, ce délicat mariage de mots et de notes.
La base de son travail est le fado traditionnel, mais l'intervention d'influences extérieure et l'interaction des instruments et du chant rendent la démarche artistique de Cristina et ses musiciens très novatrice.
Elle est merveilleusement accompagnée par :
Custodio Castelo guitare portugaise
Carlos Manuel Proença guitare
Marino de Freitas guitare basse

On attend du fado qu'il exprime le sens tragique de la vie : la souffrance, la saudade, l'impuissance face au destin. Quand on parle du fado, on pense aux voix célèbres qui ont su donner corps à la tradition : Amalia Rodriguez, Carlos do Carmo, Herminia Silvia, Maria Teresa de Norondha ou Alfredo Marceneiro, pour n'en citer que quelques uns. A force de répétitions et de stéréotypes, le fado a perdu quelque peu de sa force d'expression, faisant face à un épuisement émotionnel et un survol des paroles par les chanteurs.
Le chemin de Cristina Branco est tout autre.
Sans chercher la rupture naïve avec la tradition, mais cherchant plutôt ce qu'elle a de meilleur (il suffit d'écouter quelques "classiques" chantés par elle), Cristina Branco revitalise cette tradition par l'authenticité de son interprétation. Sa voix et sa sensibilité oeuvrent pour trouver ce délicat mariage entre les textes et la musicalité du fado, ce chemin expressif vers lequel les mots et les notes deviennent inséparables.
Son nouveau CD, Murmurios, retrace ce chemin, à travers une intense fragilité qui donne toute sa dimension à1'interprétation de Cristina. Fragilité dans ce timbre aigu et clair, mais aussi dans la parole intimiste, l'emphase élégante à la juste cadence qu'exige cet art.
On entend le bruissement des feuilles, le souffle court, on voit la nostalgie, les nuages lents et les crépuscules... le fado, c'est cela... tout comme les murmures de Cristina Branco.
Custodio Castelo compose les mélodies pour la voix de Cristina Branco. Une véritable interaction existe entre eux. Chacun d'eux apporte sa "touche personnelle" à ce genre. Leurs lignes méthodiques sont un peu plus flexibles que dans le fado traditionnel.

Cristina Branco
Cristina est née en 1972 à Almeirim dans la région du Ribatejo, où elle habite. Très tôt, la passion pour la musique lui fait découvrir plusieurs domaines musicaux : de la musique populaire au jazz, en passant par le fado, évidemment.
"J'ai commencé à chanter très jeune, plutôt du jazz. En tant que portugaise, le fado est dans mon sang. Quand j'ai commencé à saisir le sens des poèmes fado, j'ai compris qu'ils avaient beaucoup plus de signification pour moi que n'importe quelle autre chanson".
C'est le fado qui a révélé ses qualités d'interprétation, qui ne sont pas passées inaperçues auprès des grands interprètes.
Sa carrière encore jeune, ses concerts et sa production discographique (Cristina Branco live in Holland et Murmurios ) accueillis avec beaucoup d'enthousiasme sont la promesse d'un grand talent à découvrir qui fera son chemin.

Custodio Castelo, guitare portugaise
Custodio Castelo est né à Almeirim en décembre 1966. Son parcours musical commence à l'Institution Grégorienne où il effectue son apprentissage de composition et guitare classique.
Professionnellement, il commence très jeune avec des petits groupes de rock, mais il découvre aussi le mystère du son de la guitare portugaise.
Cette découverte sera fertile. Custodio Castelo est aujourd'hui un des guitaristes de fado portugais les plus connus.
Nombreuses de ses interprétations ont été enregistrées sur CD :
Antologia do mais fado triste
Fernando Mauricio
Nuno de Camara Pereira (en tant que soliste de l'orchestre philarmonique de Litouwen)
Camané
Il s'est produit dans d'importants festivals en tant que soliste : Festival de Belo Horizonte (Brésil), World Music of Philadelphie (USA), Festival International de Perth (Australie).
Il enseigne actuellement à l'Ecole de musique de Torres Vedras.
Son apparition en France aux côtés de la chanteuse Misia, avec laquelle il partage le succès du public et de la presse, notamment lors de ses premiers concerts parisiens à la Maison des Cultures du Monde en 1996, fait de ce grand guitariste un artiste déjà consacré qui maintenant, pour la plus grande satisfaction de tous, met aussi sa guitare au service de Cristina Branco.

Origine géographique

Portugal

Mots-clés

Date (année)

1998

Cote MCM

MCM_1998_PT_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Saison 1998 1998