Ressource précédente
Ressource suivante

Italie. Pier Paolo Pasolini

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Italie. Pier Paolo Pasolini

Date

1984-11-14

Date de fin

1984-12-31

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Projection

Description de la pratique

14 Novembre - 31 Décembre.1984
Pier Paolo Pasolini
La première rétrospective cinématographique, incluant de nombreux inédits, à la Maison des Cultures du Monde ;
l'oeuvre peint et dessiné, les costumes réalisés pour le film "Médée", et tout particulièrement ceux porté par Maria Callas, ainsi qu'un remarquable ensemble de documents et de témoignages photographiques et littéraires, à la Chapelle de la Sorbonne ;
une analyse anthropologique du cinéma conçu à la manière d'un vaste spectacle en multivision, dans le hall de la Maison des Sciences de l'Homme ;
des colloques, dont "Le Procès", consacré à la mort de Pasolini, avec l'intervention du médecin légiste, des avocats et des experts ;
l'édition, en français de nouveaux ouvrages et d'un catalogue :
voilà l'apport de la Fondation Pier Paolo Pasolini de Rome, d'Arcimedia, d'Alef et de la Maison des Cultures du Monde à la veille du dixième anniversaire de l'assassinat...
La Maison des Cultures du Monde a résolu de contribuer ainsi à la première présentation en France, de l'ensemble des activités d'un créateur qui fut cinéaste mais aussi poète, romancier, dramaturge, essayiste, critique, polémiste peintre et dessinateur. Bernard Piniau.

Expositions :

Pasolini : l'univers esthétique. Chapelle de la Sorbonne, du 27 novembre au 31 décembre 1984.
-130 dessins et tableaux de Pier Paolo Pasolini : L'oeuvre peint et dessiné, de 1941 à 1975.
-Les costumes de "Medea" : 12 costumes réalisés par Piero Tosi et Umberto Tirelli pour le film "Medea" de Pier Paolo Pasolini, avec Maria Callas dans le rôle principal (1969-1970).
-Photographies : Le cinéma de Pier Paolo Pasolini et les paysages pasoliniens : univers pictural et anthropologique.
-Manuscrits et éditions originales : Ecrits esthétiques poésies romans, scripts, théâtre...
-Audiovisuels : Interviews de Pier Paolo Pasolini et films sur Pier Paolo Pasolini. Productions italiennes et françaises
Exposition organisée par la Fondation Pier Paolo Pasolini de Rome, Arcimedia, avec le concours de la Maison des Cultures du Monde.

Pasolini : corps et lieux. Exposition en multivision "Lumina" - Maison des Sciences de l'Homme, 54, boulevard Raspail, 75006 Paris. Du 12 novembre au 29 décembre 1984. Exposition organisée par ALEF-Recherche avec le concours de la Maison des Cultures du Monde et la Maison des Sciences de l'Homme.
Pasolini anthropologue. Des représentations des séquences, des voix et des bruits qui demeurent invisibles et inaudibles dans le cadre de projections normales, soumises au rythme du 24 images par seconde. Rapprochements archivages thématiques rigoureux, correspondances d'effets laissent ainsi déferler les corps, les lieux, la présence fantomatique de terres et de situations que Pasolini "découvrit" et enregistra au cours de recherches et de voyages sur trois continents : l'Europe, l'Asie et l'Afrique. D'une duré de 32 minutes, la visite-spectacle repose sur la projection de 1.300 diapositives tirée de la totalité de l'oeuvre cinématographique de Pier Paolo Pasolini.

Poésie :
Passion. Récital de Antonio Piovanetli. Libre montage de Antonio Piovanelli, d'après : Bestia da stile - Poésie en forme de rose - La religion de notre temps - Transumanar et organizzar, de Pier Paolo Pasolini.
Mise en scène de Chérif Mohamed. Textes dits en italien.

Cinéma : Rétrospective de l'oeuvr e de Pier Paolo Pasolini à la Maison des Cultures du Monde.

4 décembre
Accattone, 1961, 120' Un regard religieux, sacré, sur le sous-prolétariat des banlieues de Rome.
Il cinema di Pasolini - Appunti per un critofilm, de Maurizio Ponzi, 15' L'essai critique le plus lucide sur le cinéma de P.P.P.
Pier Paolo Pasolini : Cultura e societa', de Carlo Di Carlo, 20'
La Canta delle marane, de Cecilia Mangini, 15', et
Ignoti alla citta. de Cecilia Mangini, 15' L'univers sous-prolétarien des "Ragazzi" dans deux courts-métrages qui eurent des difficultés avec la censure.

5 décembre
Mamma Roma, 1962,114' Du trottoir à la Croix ; avec Anna Maanani.
La Ricotta. 1962-1963. 35' Orson Welles et P.P.P. Le tournage d'un film sur la Passion - sous le regard de Pasolini.
La terra vista dalla luna, 1966, 30' (La terre vue de la lune) Conte philosophique, burlesque, fantaisiste ...
La sequenza del fiore di carta, 1967, 12' (La séquence de la fleur de papier.) La parabole du "figuier maudit" vue depuis la Via Nazionale, au coeur des années 60.

6 décembre
La Rabbia, 1963, 50' Un essai polémique et idéologique sur l'actualité des année 50 et du début des années 60 : guerre d'Algérie, mort de Marilyn Monroe, etc. et
Comizi d'amore, 1964, 90' Enquête sur la sexualité ; essai cinématographique.
Comizi d'amore, I et II, de Cecilia Mangini et Lino del Fra. Vingt ans après le deuxième volet d'enquête sur la sexualité.

9 décembre
La Ricotta, 1962-1963, 35' Orson Welles et P.P.P. Le tournage d'un film sur la Passion - sous le regard de Pasolini.
Sopraluoghi in Palestina, 1963-1964, 55' Repérage en Palestine. En direct, le voyage de P.P.P. en Palestine pour la préparation du tournage de l'Evangile selon saint Matthieu.
Débat
Il sogno di una cosa, 48'

11 décembre
Il Vangelo secondo Matteo, 1964,142' (L'Evangile selon saint Matthieu),
Débat

12 décembre
Tagli di uccellacci e uccellini, Séquences coupées scènes non montées d'Uccellacci, 15'
Uccellacci e Uccellini. 88'
Qui dit la vérité doit mourir, de Philo Bregstein, 65' Une excellente introduction à P P.P. Témoignage de Maria- Antonietta Macciocchi, Laura Betti, Bernardo Bertolucci, Alberto Moravia et réflexions autour de l'assassinat.
Le mura di Sana. 1971, 16' (Les murs de Sana'a.) Documentaire tourné à Sana'a, capitale du Yémen du Nord.

13 décembre
La terra vista dalla luna, 30' (La Terre vue de la Lune.) Conte philosophique, burlesque et fantaisiste ...
Edipo re, 1967, 110' Edipe roi. Le mvthe, revisité et réinvesti par P.P.P.
12 dicembre, 1972, 104' Travail collectif réalisé par un groupe de jeunes de "Lotta Continua" 4 séquences ont bénéficié de la collaboration de P.P.P.

14 décembre
Che cosa sono le nuvole, 1968, 22' (Qu'est-ce que les nuages ?) - C'est beau, Qu'est-ce que c'est ? - Comment, qu'est-ce que c'est, ce sont les nuages ...
Teorema, 1968, 98' (Théorème). La bourgeoisie confrontée au sacré
Sopraluoghi in Palestina, 1963-1964, 55' Repérage en Palestine. En direct, le voyage de P.P.P. en Palestine pour la préparation du tournage de I'Evangile selon saint Matthieu.
Appunti per un film sull' India, 1968, 25' (Notes pour un film sur l'Inde.)

15 décembre
La sequenza del fiore di carta, 12' (La séquence de la fleur de papier.) La parabole du "figuier maudit" vue depuis la Via Nazionale, au coeur des années 60.
Porcile, 1969, 110' (Porcherie.) Pures et impures - les formes de la barbarie.
Qui dit la vérité doit mourir, de Philo Bregstein, 65' Une excellente introduction à P.P.P. Témoignage de Maria-Antonietta Macciocchi, Laura Betti, Bernardo Bertolucci, Alberto Moravia et réflexion autour de l'assassinat.
Débat

16 décembre
Medea, 1970,118' L'affrontement du barbare et du civilisé
Débat
Tagli di Medea, 65' Séquences coupées scènes non montées de Medea.

17 décembre
Decamerone, 1971,111 ' (Decameron.) Autour des nouvelles écrite par Boccace au XIVe siècle
La Ricotta, 1962-1963, 35' Orson Welles et P.P.P. Le tournage d'un film sur la Passion - sous le regard de Pasolini.
La terra vista dalla luna, 1966, 30' (La Terre vue de la Lune.) conte philosophique, burlesque, fantaisiste...
La sequenza del fiore di carta, 1967, 12' (La séquence de la fleur de papier.) La parabole du "figuier maudit" vue depuis la Via Nazionale, au coeur des années 60.

18 décembre
Appunti per un' orestiade africana, 1970, 55' (Notes pour une orestie africaine.) A la lumière d'Eschyle, l'histoire récente de l'Afrique Noire.
Appunti per un film sull' India, 1968, 25' (Notes pour un film sur l'Inde.)
Le mura di Sana, (Le mur de Sana'a), 16' Documentaire tourné à Sana'a, capitale du Yémen du Nord.
12 dicembre, 1972, 104' Travail collectif réalisé par un groupe de jeunes du "Lotta Continua" 4 séquences ont bénéficié de la collaboration de P.P.P.

19 décembre
l racconti di Canterbury, 1972, 111' (Les contes de Canterbury.) Autour des contes de Chaucer.
Il cinema di Pasolini - Appunti per un critofilm, de Maurizio Ponti, 15'
Pier Paolo Pasolini : Cultura e societa, de Carlo Di Carlo, 20'
La canta delle Marane, de Cecilia Mangini, 15'
Ignoti alla citta, de Cecilia Mangini, 15'

20 décembre
Il fiore delle Mille e une Notte, 130' (Les contes des Mille et une Nuits), 1974. Autour d'un chef-d'oeuvre de la littérature arabe.
Appunti per un' orestiade africana, 55' (Notes pour une orestie africaine). A la lumière d'Eschyle, l'histoire récent de l'Afrique Noire.

21 décembre
Salo'o le 120 giornate di Sodoma, 118' (Salo ou les 120 jours de Sodome), 1974. Pasolini face à Sade.
Débat final.

Les films sont présentés en version originale.


Séminaires :
Pier Paolo Pasolini. Rencontres et débats, Automne 1984. Avec les armes de la poésie.
Centre Georges Pompidou
"Stratégie de la transgression" 1re partie. Vendredi 5 octobre 1984
Dans son oeuvre et dans la vie, Pasolini a toujours voulu être ailleurs, à côté, en rupture avec la culture officielle et la société de son temps. Son activité fut révolutionnaire, même si cette transgression a pris quelquefois l'apparence provocatrice de la régression.
Avec : Enzo Golino, Maria-Antonietta Macciocchi, Dominique Noguez, Marcelin Pleynet, Giovanni Raboni, Angelo Romano. Centre Georges Pompidou,
2e partie. Samedi 6 octobre 1984
Avec : Gaspare Barbiellini Amidei, Roger Dadoun, Franco Fortini, Francesco Leonetti, Guy Scarpetta, Gilles de Van.

Institut Culturel Italien
"Le corps poétique". Mardi 6 novembre 1984.
La recherche poétique de Pasolini, telle qu'elle résulte du corpus de ses poèmes fut toujours caractérisée par une stricte relation entre l'expérience de la poésie elle-même et l'expérience du corps.
Avec Stefano Agosti, Alain Bosquet, Giuliano Gramigna, Paul Larivaille, Luigi de Nardis.
"Modernisme et antimodernisme". mardi 6 novembre 1984.
Les rapports entre Pasolini et la notion du "moderne" passèrent par degré de l'apprentissage post-symboliste, au réalisme critique jusqu'à la modernité autre, témoignée par ses dernières oeuvres. Avec : Carlo Bo, CHristine Buciglucksman, Gian Carlo Ferretti, Gianfranco Folena, Guy Scarpetta, Jean-Charles Vegliante.
"Le travail de la littérature" Mercredi 7 novembre 1984
Pasolini a mené aussi une très vaste recherche critique, a dirigé des revues, animé des polémiques. On ne peut comprendre son oeuvre si on ne connaît pas son infatigable intelligence de lecteur. Avec : Mario Fusco, Emmanuelle Genevois, Mario Lavagetto, Anna Rocchipullberg, Rinaldo Rinaldi, Mario Spinella.
"Le gardien de la Langue". Mercredi 7 novembre 1984
Le problème de la langue recouvre un rôle central dans le travail de Pasolini. Il a étudié et valorisé la richesse des dialectes et il a aussi mené une action efficace de défense de la langue italienne contre les jargons trop spécialisés. Avec Fernando Bandini, Massimo Cacciari, Franc Ducros, Christian Pringent, Jaqueline Risset, Andrea Zanzotto.


Maison des Cultures du Monde, 101, boulevard Raspail, 75006 Paris. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
"Propositions pour une biographie" Samedi 1er décembre 1984.
Pour cerner l'unité de la personnalité de Pasolini, il est nécessaire d'abord de parcourir les principaux moments de sa vie en les restituant dans leur vérité par exemple : rapports avec les PCl, l'homosexualité l'affrontement avec le pouvoir. Avec Alberto Arbasino, Massimo Boffa, Gianni Borgna, Laurent Dispot, Viviane Forrester, Livio Garzanti, Pierre Mertens, Nico Naldini, Silvana Ottieri, Gianni Scalia.
"Le Procès" Dimanche 2 décembre 1984.
Pasolini n'a jamais voulu être un poète maudit, pourtant il a été un poète assassiné. Les magistrats, les avocats, les experts du procès témoignent sur les circonstances tragiques et sur le "mystère" de sa mort.
Avec Guido Calvi, avocat à la Cour de Cassation (à l'époque substitut de la partie civile), Faustino Durante (médecin légiste pendant le procès) Nino Marazzita, avocat à la Cour de Cassation (à l'époque avocat de la partie civile), Giuseppe Salme, magistrat à la cour d'appel (à l'époque juge du tribunal), Luigi Saraceni (Président du Tribunal - a collaboré au livre "Pasolini : chronique judiciaire, persécution, exécution).
"La forme du regard" Vendredi 7 décembre 1984.
L'imagination poétique de Pasolini a rencontré, à partir d'un certain moment, le langage cinématographique. Cependant, on ne peut saisir l'importance et la singularité de ses films, sans les mettre en rapport avec ses poèmes, ses romans.
Avec Giovanni Buttafava, Antonio Costa, Serge Daney, Helga Finter, Jean-Michel Gardair, Lino Micciche.
"Figurativité et figuration" Vendredi 7 décembre 1984.
Surtout dans sa jeunesse, Pasolini s'est aussi exprimé, avec passion, par la peinture. Il faut étudier l'influence de cette expérience et de sa culture dans le domaine de la figuration, sur ses oeuvres littéraires et cinématographiques avec : Attilio Bertolucci, Franco Cordelli, Michelle Coury, Fabien Gérard, Francesca Sanvitale, Jean-Louis Schefer. En présence de Giuseppe Zigairia, responsable de l'exposition de peintures et de dessins de Pasolini.
"Le théâtre dans la tête" Samedi 8 décembre 1984. Cette phrase de Pasolini introduit à la compréhension de ses pièces de théâtre qui valorisent la parole en refusant le "spectacle", par retour aux sources de la tragédie antique.
Avec Guido Davico Bonino, Bernard Dort, Peter Handke, Yves Hersant, Antonio Porta, Paolo Terni.
"De la traduction" Samedi 8 decembre 1984.
A partir des expériences concrètes de quelques traducteurs français de Pasolini, nous aborderons les thèmes de la traduction de textes de poésie, de sa possibilité même de la traduction comme écriture. Avec René de Ceccattv. José Guidi, Tulio de Mauro, Giovanni Raboni, Madeleine Santschi, Umberto Todini.
Récital de poésie en langue originale et en traduction française de Antonio Porta, Giovanni Raboni, Jean-Jacques Lebel, Jean-Pierre Faye.

Colloques Cinéma à la Maison des Sciences de l'Homme, 54, boulevard Raspail, 75006 Paris. Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Vendredi 14 décembre, à 10 heures : "Pasolini anthropologue"
Vendredi 14 décembre, à 15 heures : "Rome-Paris, lieux de l'imaginaire"
Samedi 15 décembre, à 10 heures : "De Pasolini à Antonioni"
Avec la participation pour l'Italie de :
Guiseppe Perrella : directeur de Fiction, professeur à l'université de Rome (technologie) ;
Paolo Isaia : anthropologue et metteur en scène ;
Alessandro Cappabianca : critique à la télévision, secteur culture ;
Michele Mancini : metteur en scène, directeur de l'Institut du spectacle de Palerme ; Guiseppe Alagia : sociologue industriel, direction nationale, Ligue coopérative culturelle ;
Renato Nicolini : député, assessore à la Culture, mairie de Rome ;
Raffaele Maiello : metteur en scène, journaliste ;
Franco Bordoni : formateur à la formation professionnelle, expert dans l'organisation du travail et du temps libre
Francesco Contaldo : critique cinématographique ;
Michelangelo Antonioni : metteur en scène et expert dans les technologies nouvelles adaptées au spectacle ;
Antonella Ottai : professeur à l'université de Rome, chaire de théâtre ;
Felice Vadala : chercheur à l'université de Rome, organisateur du travail dans le spectacle et la culture.
Avec la participation pour la France de :
Fernand Braudel ;
Claude Levi-Strauss ;
Jean Rouch ;
Marc Ferro ;
Enrico Fulchignoni ;
Jean Gili ;
Roland Castro ;
Maurice Culot ;
M. Endelicato ;
Jean-Michel Arnold.

(Programme communiqué sous réserve de modifications.)

A l'occasion de ces rencontres, la Maison des Cultures du Monde assure la diffusion pour la France - ou coproduit l'édition des ouvrages inédits suivants :
Pier Paolo Pasolini "Avec les armes de la poésie..."
Ouvrage collectif comprenant de très nombreux textes inédits de Pasolini.
Editions : Garzanti 140 francs.
Pier Paolo Pasolini. Corps et lieux. Important ouvrage universitaire, très abondamment illustré, consacré à l'analyse anthropologique de l'oeuvre cinématographique de Pier Paolo Pasolini. L'exposition en multivision présentée à la Maison des Sciences de l'Homme procède de ce volumineux ouvrage scientifique. Edition : Alef-Recherche (en langue italienne). Prix de vente : 200 francs.
Pier Paolo Pasolini. L'Univers esthétique. Album-catalogue de l'exposition présentée à la chapelle de la Sorbonne. Co-édition : Persona et Maison des Cultures du Monde. environ 100 francs.
Pier Paolo Pasolini. "Un cinéma d'auteur... " Ouvrage consacré à l'intégrale cinématographique présentée à la Maison des Cultures du Monde.
Filmographie, bibliographie, projets non réalisés... Edition et diffusion : Maison des Cultures du Monde. Sortie : date non déterminé

MANIFESTATION ORGANISEE PAR LA MAISON DES CULTURES DU MONDE
Avec la participation de : Ministère de la Culture - Service des affaires internationales/Centre national des arts plastiques/ADEC/Maison des Sciences de l'Homme/éditions Persona/Fondo Pier Paolo Pasolini (Rome)/Arcime-dia/Alef/Recherche/La cooperativa Nuovo Cinema/Peugeot Talbot Italia/et la provincia di Roma.

Textes

Origine géographique

Italie

Mots-clés

Cote MCM

MCM_1984_IT_S2

Date du copyright

1984

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Italie. Pier Paolo Pasolini. "Avec les armes de la poésie.". Affiche Italie 1984-11-14 Affiche
Italie. Pier Paolo Pasolini. Affiche Italie 1984-11-14 Affiche
Titre Localisation Date Type
Saison 1984 1984