Ressource précédente
Ressource suivante

Islande. Récital de Bryndis Halla Gylfadottir et Edda Erlendsdottir. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Islande. Récital de Bryndis Halla Gylfadottir et Edda Erlendsdottir. Spectacle

Date

2004-09-27

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Musique

Description de la pratique

27 septembre 2004
Hôtel National des Invalides, Salon d'Honneur
Bryndís Halla Gylfadóttir, violoncelle
Edda Erlendsdóttir, piano
Bryndís Halla Gylfadóttir a poursuivi ses études de violoncelle à Boston au New England Conservatory of Music, aux côtés de Laurence Lesser et Colin Carr. Elle a ensuite été nommée violoncelliste soliste de l'Orchestre National Symphonique d'Islande, position qu'elle occupe encore aujourd'hui
Edda Erlendsdóttir a étudié le piano à Paris au Conservatoire National Supérieur de Musique dans la classe de Pierre Sancan. Son répertoire va des premières oeuvres pour piano-forte au piano contemporain. Elle crée parallèlement des oeuvres contemporaines, dont plusieurs ont été écrites à son intention.
Jón Nordal est né à Reykjavík en 1926. Il a beaucoup apporté à la vie musicale islandaise, contribuant à faire connaître la création contemporaine aux jeunes générations en cofondant Musica Nova, une tribune pour la musique nouvelle. Il est Commandeur de l'Ordre islandais du Faucon et membre élu de l'Académie royale de musique de Suède.
Après ses études de théorie musicale au Conservatoire de Reykjavik Thórdur Magnússon a poursuivi ses études en France. Il travaille aujourd'hui comme compositeur et professeur de musique à Reykjavik.

Programme
Jón Nordal (1926) : Tableaux sur mur (1992)
Zoltán Kodály (1882-1967) : Sonate op. 4 pour violoncelle et piano
Bohuslav Martinu (1890-1959) : Variations sur un thème slovaque H.378
Thórdur Magnússon (1973) : Sonate (2004)
Georges Enesco (1881-1955) : Sonate nr.2 op. 26

Petite introduction à la musique contemporaine islandaise

Au cours des dernières décennies, la vie musicale en Islande a connu une vitalité sans précédent, tant au niveau de la composition que des concerts de musique ancienne ou contemporaine. Le nombre de concerts est étonnant pour ce pays de 280 000 habitants et les musiciens islandais, ainsi que les compositeurs, sont en train de conquérir le devant de la scène musicale dans le monde.
La musique islandaise s'est développée en un laps de temps relativement court. Au début du XXe siècle, les orchestres n'existaient pas en Islande et l'on peut supposer qu'il n'y avait pas non plus de musiciens professionnels. Quelques compositeurs amateurs avaient concentré leurs efforts sur l'écriture de simples chansons destinées à être chantées au cours de soirées et rencontres amicales chez des particuliers. Un changement se fit sentir en 1920 avec l'apparition de compositeurs comme Jón Leifs qui créa un univers musical bien particulier, puis, en 1930, par la fondation de l'École de Musique de Reykjavik. La création de l'Orchestre Symphonique d'Islande en 1950 joua un rôle majeur dans le développement de la vie musicale. Cet orchestre figure aujourd'hui parmi les meilleurs orchestres scandinaves et travaille sous la direction de chefs aussi réputés que Osmo Vänska,
Vladimir Ashkenazy et Rumon Gamba, la qualité de ses différents enregistrements est internationalement saluée. Les compositeurs islandais sont eux aussi remarqués sur la scène internationale, notamment Jón Nordal, Atli Heimir Sveinsson, Thorkell
Sigurbjörnsson, Haflidi Hallgrímsson et Haukur Tómasson qui vient de recevoir le prix de la composition attribué par le Conseil Nordique pour 2004.
Árni Heimir Ingólfsson

Composition

Origine géographique

Islande

Mots-clés

Cote MCM

MCM_2004_IS_S2

Date du copyright

2004

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Saison 2004 2004