Ressource précédente
Ressource suivante

Syrie. Shajarat Ad Durr. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Syrie. Shajarat Ad Durr. Spectacle

Sous-titre

d'après un texte de Ezzeddine Madani

Date

2005-03-30

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Théâtre

Description de la pratique

30 mars 2005 à 20h30

Maha Al-Saleh dans le rôle principal
Waed bou Hassoun chant et luth arabe
Costumes : Françoise Gründ et Alain Krewiss
Eclairage : Maher Harbash

Sous le haut patronage de Ministère Syrien de la Culture,
la Maison des Cultures du Monde à Paris,
la Troupe Syrienne de théâtre 'Mawal' à Damas
et Dar Al-Assad pour la Culture et les Arts
présentent
à l'Institut du Monde Arabe

Adaptation d'une pièce écrite par le dramaturge tunisien Ezzeddine Madani pour la tragédienne syrienne Maha Al-Saleh, ce monologue retrace le parcours de Shajarat ad Durr.
Cette ancienne esclave, veuve du dernier sultan ayyoubide d'Egypte, fut proclamée sultane en 1249. Elle inaugura ainsi l'une des plus grandes dynasties d'Égypte : la dynastie des Mamelouks, exclusivement constituée d'esclaves affranchis. Son royaume s'étendait alors sur tout le Proche-Orient depuis Alep jusqu'au Golfe d'Aqaba, ainsi que sur une partie de l'Irak et du Yémen.
Lors de la sixième croisade, elle remporta une victoire éclatante contre l'armée de Saint-Louis, ce qui lui valut bien plus tard le surnom de "Jeanne d'Arc de l'islam".
Mais malgré toute l'adresse et la fermeté dont elle fit preuve, les circonstances la contraignirent à abandonner la direction de l'Égypte à son nouvel époux, Izzeddîn Aybak, général des armées. Ce dernier devint donc Sultan et prit le surnom d'Al-Malik Al-Muizz, le Roi Puissant.
Dans une langue ample et tragique, au crépuscule de sa vie, une femme qui a été esclave, amante, mère, guerrière et sultane se souvient des étapes de sa destinée, de son accession au pouvoir en même temps que de la perte de son mari et de son fils, de ses erreurs et de ses choix stratégiques, de son instinct politique, de ses doutes'
Exemple hors du commun d'une personnalité qui a su par sa force de décision et sa volonté s'imposer à un univers masculin et régner, brièvement.
La figure du Nil est constamment présente, source de passion et de soutien, symbole d'une terre, d'un peuple, d'une destinée.
Cette pièce a les accents d'un drame antique, et rend hommage à une femme méconnue dans l'histoire de l'Orient, entremêlant récits guerriers, réflexions sur la politique et résonances lyriques, jusqu'à la mort de Shajarat, exécutée en 1257 pour avoir tué son époux.
La pièce a été créée à l'Opéra de Damas le 15 février dernier, et la presse syrienne a salué le talent de la comédienne et de la musicienne, ainsi que l'originalité de la représentation :
"Mahah Al-Saleh incarne ici un rôle complexe, riche de multiples
voix, avec la force qui l'anime." (Al Thawra, 21/02/05)
"Cette pièce s'oriente à la fois vers l'histoire du monde arabe, et vers la civilisation arabe moderne, en ce qu'elle est aussi écho d'un passé." (Al Tashrin, 21/02/05)

Textes

Décors et costumes

Origine géographique

Syrie

Mots-clés

Date du copyright

2005

Cote MCM

MCM_2005_SY_S1

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Syrie. Shajarat Ad Durr d'après un texte de Ezzeddine Madani. Photos Syrie 2005-03-30 Photo numérique
Titre Localisation Date Type
9e Festival de l'Imaginaire 2005