Ressource précédente
Ressource suivante

Vanuatu. Danses et tracés sur sable de l'île de Malakula. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Vanuatu. Danses et tracés sur sable de l'île de Malakula. Spectacle

Sous-titre

Société secrète Naluan de Lamap

Date

2006-03-23

Date de fin

2006-03-25

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Cérémonie, rituel

Description de la pratique

23-25 mars 2006

Avec
les chanteurs et percussionnistes
Hernin ABONG (Chef coutumier)
Augustino ABONG
Marcellin ABONG
Petro ABONG
Boniface BATIAKON
Claude HEROMALY
Joseph SOKSOK

les danseurs
Jackie ABONG
Dominique LOCKVARO
Denis LOCKVARO
Albano TOKTOK
Rodrigue MARKOT
Tito LUAN
Dominique BONGMEME
Aimé MELEUN
Abraham LEYROU
Théophile BATICKAKONE

Le Festival de l'Imaginaire tient à remercier pour leur soutien
Le Secrétariat Permanent pour le Pacifique, Fonds Pacifique : Guy de la Chevalerie
L'Ambassade de France au Vanuatu : Bernard Sexe, Conseiller Culturel
Le Gouvernement du Vanuatu
L'Alliance Française de Port-Vila : Georges Cumbo, Directeur
Vanuatu Kaljoral Senta : Ralph Regenvanu, Directeur et Marcellin Abong, Directeur adjoint.

Vanuatu ou "le pays qui se tient debout" est un archipel du Pacifique composé de plus de 80 îles et îlots. Ce sont les Grandes Cyclades de Bougainville et les Nouvelles Hébrides du Capitaine Cook. Ces îles du bout du monde ont été dominées pendant des années par un condominium franco-britannique, avant d'acquérir leur indépendance en 1980.
Depuis une quinzaine d'années, on a pu voir dans tout le Vanuatu un mouvement de jeunes, désireux de connaître leurs racines, aller retrouver les vieux de leurs villages afin qu'ils les initient. Au sud de l'île de Malakula, les jeunes issus des Small Nambas (nambas étant littéralement l'étui pénien), groupement originaire de la région de Lamap, ne se sont pas contentés d'apprendre les danses et la musique, mais ils ont voulu aussi passer par tout le processus du rituel d'initiation et d'accès au savoir.
Les danseurs et musiciens invités par le Festival de l'Imaginaire appartiennent tous à la société secrète des hommes Naluan. Ils ont décidé de présenter les danses masquées Goulong, danses qui racontent les mythes, et certains moments des rituels Naluan. Ces rituels marquent les étapes du cheminement d'un individu pour accéder à la connaissance suprême, afin de devenir parfait et pouvoir accéder au monde des esprits.
Ces danses non seulement reflètent une harmonie avec la nature mais elles signifient aussi une participation au stade suprême du pouvoir hiérarchique des hommes et un accès à la connaissance. C'est donc au sein de cette société que les anciens apprennent aux jeunes la signification des plantes, des fleurs, des astres, des vents et des directions ainsi que le pouvoir des animaux et des oiseaux sur la mer, la terre et l'espace. Ce rituel est aussi une référence au monde ancestral. La représentation se fait par une alliance de la danse, du chant, de la musique instrumentale, et de dessin sur sable, appelé sand drawing en bislama, la langue nationale du Vanuatu ou Nateush dans la langue de la région de Lamap, ce qui veut dire écriture.
Ces représentations sont l'aboutissement d'un travail de réappropriation d'une culture qui avait été menacée de disparition. Certains des masques ont été recréés à partir de ceux conservés dans les musées parisiens et photographiés exprès par Marcellin Abong, directeur adjoint du Centre Culturel du Vanuatu à Port-Vila.

Cheminement vers la connaissance
1. Appel du tambour. Les sons représentent le vide, le néant.

2. Sortie du chef, premier tracé sur sable (triangle, dessin de base qui représente la fondation de la coutume)

3. Deuxième dessin sur sable : les 3 mâts du navire du capitaine James Cook, lors de son arrivée à Port Sandwich, tout près de Lamap sur l'île de Malakula, pendant que le groupe sort un par un à la découverte de ce navire.

4. Troisième dessin sur sable qui raconte l'histoire du cheminement de la tradition.

5. Daringlalap : danse masquée de Goulong.
Le masque représente l'esprit aux grandes oreilles, Daringlalap. D'après la tradition, toute personne initiée doit être capable de compléter le dessin sur sable commencé par le gardien du monde des esprits. Daringlalap est l'homme imparfait, celui qui n'a pas pu compléter ce dessin appelé "tête de l'esprit" ou baralishepshep. Alors le gardien du monde des esprits lui en a interdit l'accès. Il est devenu un esprit maléfique. Cette danse est exécutée pour apaiser son esprit afin d'essayer de retrouver un équilibre.

6. Danse Goulong Letutuagh : danse masquée du napoléon calédonien (poisson).
Cette danse raconte l'histoire de la rencontre d'un pêcheur et de ce poisson. Au moment où l'homme allait lancer sa sagaie vers le banc de poissons, il entendit une voix l'interpeller et lui demander pourquoi il voulait les tuer alors qu'ils n'ont fait aucun mal aux hommes.
Effrayé, l'homme convoque le conseil des anciens au nakamal et leur raconte l'histoire.
Depuis ce jour, on danse le Letutuagh en reprenant le chant qui aurait été chanté par le poisson. Cette danse est une leçon pour être en harmonie avec la nature et diviniser le poisson.

7. Danse Lélé wayvé : danses du Namaingi (cérémonies de grade).
Les chants racontent des idylles de l'homme avec une femme, des histoires anciennes qui racontent son cheminement, sa montée en grade, et l'atteinte de la maturité.

8. Danse de Luan qui raconte les mythes fondateurs. Celle de Ghambat d'abord, le fondateur.
Ghambat est une entité abstraite qui a créé l'homme, puis il a créé la coutume. C'est lui qui a mis en place un modèle et un système. Ligniegnies, moitié esprit moitié humaine symbolise la femme parfaite. Elle est le complément de Ghambat, mais elle n'est pas son épouse. Nivimbur l'ogresse représente l'imperfection qui essaie de détruire la civilisation ou tout ce qui a été créé par Ghambat. Ces danses masquées ont recours au masque Luan et aux marionnettes Luan pengpeng, petits esprits protecteurs qui symbolisent aussi les cinq frères fils de Ghambat qui vont tuer l'ogresse pour permettre à l'homme de vivre.

9. Appel pour apaiser l'esprit du défunt, c'est aussi un cri d'hommage pour accompagner la personne qui a été guidée sur le chemin de la perfection.

Origine géographique

Vanuatu

Mots-clés

Cote MCM

MCM_2006_VU_S1

Ressource associée

Date du copyright

2006

liste des contributeurs

Auteur val

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Vanuatu. Tracés sur sable de l'île de Malakula par la société secrète Naluan de Lamap. Photos Vanuatu 2006-01-01 Photo numérique
Vanuatu. Daringlalap : danse masquée de Goulong. Photos Vanuatu 2006-03-23 Photo numérique
Vanuatu. Danse masquée de Luan qui raconte les mythes fondateurs, celle de Ghambat d'abord, le fondateur. Photos Vanuatu 2006-03-23 Photo numérique
Vanuatu. Danse Goulong Letutuagh : danse masquée du napoléon calédonien (poisson). Photos Vanuatu 2006-03-23 Photo numérique
Vanuatu. Danse de Vanuatu Lélé wayvé : danses du Namaingi (cérémonies de grade). Photos Vanuatu 2006-03-23 Photo numérique
Vanuatu. Appel du tambour, musiciens. Photos Vanuatu 2006-03-23 Photo numérique
Vanuatu. Danses et tracés sur sable de l'île de Malakula. Vidéos Vanuatu 2006-03-24 Vidéo numérique
Titre Localisation Date Type
10e Festival de l'Imaginaire 2006
Titre Localisation Date Type
Vanuatu. Masques de l’île de Malakula Vanuatu 2006-01-01 Collection d’objet