Ressource précédente
Ressource suivante

Italie. Supplici a Portopalo, de la tragédie d'Eschyle à la parole des réfugiés. Spectacle

Collection

Type de document

Évènement

Titre

Italie. Supplici a Portopalo, de la tragédie d'Eschyle à la parole des réfugiés. Spectacle

Sous-titre

Création théâtrale

Date

2010-04-09

Date de fin

2010-04-10

Artistes principaux

Lieu de l'évènement

Type d'évènement

Théâtre

Description de la pratique

Vendredi 9 avril à 20h30
Samedi 10 avril à 20h30
Maison des métallos

Mise en scène : Gabriele Vacis
Avec : Vincenzo Pirrotta, Gabriele Vacis et Dorcas Mpemba Ngalula

Dramaturgie : Monica Centanni
Son : Roberto Tarasco
Assistante à la dramaturgie : Anna Banfi
Vidéo : Giandomenico Musu/ Michele Fornasero
Coordination de production : Antonia Spaliviero

Un projet de Change Performing Arts
en collaboration avec l'Université de Catagne et l'Université IUAV de Venise
sous le patronage de la Presidenza della Camera dei Deputati
avec le soutien de Regione Siciliana
produit par CRT Artificio, Milan et la Maison des Cultures du Monde, Paris
en collaboration avec la Maison des métallos et l'Institut Culturel Italien à Paris

Une création dans le cadre du 14e Festival de l'Imaginaire.
Le projet de Supplici a Portopalo a vu le jour le 20 septembre 2009, sur la plage de Portopalo, petit village de pêcheurs situé sur la pointe sud de la Sicile qui se trouve être la plus proche des côtes africaines. Les nouvelles dramatiques de notre époque font écho à la tragédie grecque et sont "immergées" dans la tradition sicilienne du cunto. Ce "conte" tragique de notre époque est porté ici tantôt comme un chant, tantôt comme un oratorio, parfois comme une incantation, jusqu'aux frontières de la transe, par la voix d'un aède des temps modernes, Vincenzo Pirrotta. Cet acteur italien de la nouvelle génération parmi les plus appréciés aujourd'hui, se fait l'interprète des paroles des réfugiés sous la direction de Gabriele Vacis, présent sur scène comme narrateur.

Trois voix pour cette tragédie : celle de Gabriele Vacis, le narrateur, objectif et neutre. Celle de Dorcas Mpemba Ngalula, actrice d'origine congolaise qui transmet, en français, cette parole, oscillant entre l'hésitation et la volonté de "faire entendre". Et Vincenzo Pirrotta, héritier de la tradition des cuntisti, les conteurs siciliens, tradition qui aurait elle-même subi des influences majeures des conteurs arabes présents en Sicile au Xe siècle.

Portopalo, nouvelle frontière des recours désespérés au coeur de la Méditerranée. Portopalo, ce village au large duquel 386 immigrés se sont noyés lors du tragique naufrage de la Noël 1996, est devenu l'espace de la tragédie. Une double tragédie. Tragédie pour les naufragés, disparus dans d'horribles conditions, laissant leurs familles sans nouvelles, dans l'impossibilité du deuil. Tragédie, aussi pour les pêcheurs de Portopalo qui ont vu leur vie bouleversée et leur gagne-pain menacé par ce drame.

À partir d'une idée de Monica Centanni, le texte met en lien Les Suppliantes d'Eschyle avec les histoires et témoignages des migrants en provenance des côtes africaines qui accostent en Sicile. Une réflexion poétique et historique sur l'un des thèmes les plus importants qui se trouve être aujourd'hui au coeur du débat politique : la décision, difficile, que l'État doit prendre quant à la demande d'asile de personnes qui ont fui la guerre, la faim et la pauvreté.

Dans la tragédie d'Eschyle, les cinquante filles de Danaos fuient l'Egypte pour chercher le refuge dans une Cité grecque. En leur accordant l'asile, les citoyens savent que leur sécurité est en danger et que des menaces de guerre pèsent sur la cité. Mais c'est le droit sacré de l'asile qui prime sur les menaces et les dangers.

En cela, le coeur de la tragédie d'Eschyle se tisse et s'intrique avec la réalité exemplaire de Portopalo. Cette petite commune avait déjà accueilli dans les années 80 les premiers immigrés qui avaient fui leurs pays et demandé l'asile politique. Mais de ce même village émerge une des questions les plus débattues aujourd'hui dans les pays occidentaux, et le théâtre retourne à son rôle premier, rôle qu'il avait à Athènes au Ve siècle av. J.-C.
Une histoire poétique, à la fois discours civique et méditation collective.

De nuit, avec la mer Ionienne en arrière-plan, les lumières lointaines des bateaux miroitent sur la surface de l'eau. Un de ces raffiots inommables qui transportent les clandestins mouilla cette nuit du 20 septembre 2009 dans la baie de Portopalo, avec un groupe de réfugiés à son bord. Les images tournées par Gabriele Vacis cette nuit-là et le lendemain dans le campement tenu par la police italienne sont la preuve, s'il en fallait une, de l'urgence d'une solution politique, ainsi qu'il en alla dans la tragédie d'Eschyle. Ce cunto qui nous parvient par la voix de Vincenzo Pirrotta, entre texte de la tragédie et mots des immigrés raconte notre présent, une réalité qui dépasse le cadre d'un village de pêcheurs siciliens pour atteindre les grandes villes où les espoirs des réfugiés se brisent contre l'amère réalité de la marginalisation.

Gabriele Vacis
Gabriele Vacis est l'un des fondateurs de la compagnie théâtrale turinoise "Laboratorio Teatro Settimo" avec laquelle il remporte, en 1996, le prix de l'Association des critiques de théâtre. Cet auteur prolifique a depuis écrit et dirigé de nombreux opéras et pièces de théâtre parmi lesquelles Novecento (Le vingtième siècle) en 1994, Fenicie (Phoenicie), en 2000, Macbeth Concerto, un an plus tard et Zio Vania (Oncle Vania), présentée en février 2009 à l'occasion de la réouverture du Théâtre Carignano de Turin. En 1994, il collabore avec Marco Paolini dans Il racconto del Vajont dont l'adaptation télévisée Serata Vajont remporta trois Oscars de la Télévision en 1997. Depuis 2008, Gabriele Vacis est le directeur artistique du Théâtre régional d'Alexandrie (région du Piémont) où il a notamment créé SynagoSyty et Viaggiatori di pianura (Les Voyageurs de la plaine).

Vincenzo Pirrotta
Homme du théâtre de marionnettes et chanteur de ballades, Vincenzo Pirrotta perpétue la tradition des conteurs siciliens (cuntisti) en l'inscrivant dans le cadre d'expériences artistiques toujours innovantes. Diplômé de l'I.N.D.A (Institut National du Théâtre Ancien), il a monté une série de pièces classiques pour le Théâtre grec de Siracuse dont, par exemple, Les Cyclopes d'Euripide. En tant qu'auteur, les oeuvres de Vincenzo Pirrotta - telle que Malaluna (Lune Noire) - le placent dans la lignée des grands acteurs et auteurs de monologues italiens. En 2005, il a reçu de l'Association nationale des Critiques de Théâtre la distinction de meilleur jeune auteur, acteur et metteur en scène. En 2009, il est l'un des protagonistes du film documentaire de John Turturro Prove per una tragedia siciliana (Répétitions pour une tragédie italienne), déclaration d'amour à la Sicile, voyage à la recherche des racines culturelles de l'île qui fut montré à l'occasion de la Mostra de Venise.

Change Performing Arts
Basée à Milan, Change Performing Arts est une société de production artistique très active à l'international dans les domaines du spectacle vivant : théâtre, danse, opéra, musique classique et contemporaine et arts visuels. Fondée en 1989 par Franco Laera et Yasunori Gunji et oeuvrant fidèlement pour des artistes tels que Lev Dovin, Philip Glass, Peter Greenaway, Peter Stein ou encore Robert Wilson, cette société s'est rapidement spécialisée dans la production d'oeuvres et d'évènements artistiques à grande échelle depuis l'installation de Memory/Loss de Robert Wilson qui remporta le Lion d'or à la Biennale de Venise en 1993. Change Performing Arts accorde également une attention toute particulière aux jeunes créateurs en encourageant notamment ces derniers dans leurs recherches transdisciplinaires et dans la création de nouvelles formes artistiques émergentes.

Mise en scène

Origine géographique

Italie

Mots-clés

Cote MCM

MCM_2010_IT_S1

Date du copyright

2010

Ressources liées

Filtrer par propriété

Titre Localisation Date Type
Italie. Supplici a Portopalo, de la tragédie d'Eschyle à la parole des réfugiés. Photos Italie 2010-04-09 Photo numérique
Italie. Supplici a Portopalo, de la tragédie d'Eschyle à la parole des réfugiés. Vidéos Italie 2010-04-10 Vidéo numérique
Titre Localisation Date Type
14e Festival de l'Imaginaire 2010